Search

Ndongala apte à reprendre du service

Pour Dieumerci Ndongala, l’heure de la délivrance est proche. Sur la touche depuis 107 jours exactement et cette déchirure aux adducteurs dont il avait été victime le 3 décembre 2016 avec La Gantoise sur la pelouse de Westerlo, l’ailier belgo-congolais entrevoit, enfin, le bout du tunnel. Tous les indicateurs sont désormais au vert : après s’être rendu, samedi, chez les Red Angels de Beauvechain, un club de supporters du Standard situé tout près de son domicile, et avoir profité du dimanche de congé accordé par Aleksandar Jankovic, Ndongala devrait reprendre ce lundi après-midi, sur le coup de 14h30, les entraînements collectifs, avec l’assentiment du staff médical du Standard.

Arrivé, ou plutôt revenu puisqu’il y a effectué ses classes, à Sclessin en toute fin de mercato hivernal, le 30 janvier pour être précis, sur l’insistance de Bruno Venanzi et Olivier Renard, l’international congolais de 25 ans n’a pas vraiment eu le temps de chômer depuis la signature de son contrat de 3,5 ans. À côté des séances de soins, sa revalidation a en effet été entrecoupée de longs entraînements individuels, sans et avec ballon, sous le contrôle du préparateur physique, Kevin Miny. Ici, c’est la dernière étape sur la route de son grand retour aux affaires que Dieumerci Ndongala s’apprête donc à franchir, avec une impatience et un appétit non dissimulés.

Si, avant son licenciement, Daniel Van Buyten avait considéré que le club liégeois avait commis une erreur en engageant un joueur blessé, Ndongala est parfaitement dans les temps de passage établis, puisqu’après l’avoir ausculté, le staff médical du Standard avait fixé son indisponibilité à six semaines. Six semaines avant de pouvoir reprendre le collier et les entraînements collectifs avec ballon, et donc effacer ces douleurs au pubis qui l’empêchaient d’exercer correctement son métier. On y est donc.

pas là le 2 avril

Lentement mais sûrement, l’ancien ailier de Charleroi va donc s’efforcer de retrouver le rythme qui logiquement lui manque. En douceur, étant entendu que rien ne presse et que le premier match des Playoffs 2, en déplacement au Lierse le dimanche 2 avril, ne constitue pas et n’a jamais constitué un objectif réaliste. Dieumerci Ndongala prendra donc cette mini-compétition en cours, avec l’ambition d’être opérationnel à 100 % au moment d’entamer, en juin prochain, la campagne de préparation estivale.

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire