Muslin : « Pas de problèmes si on joue comme en première période »

Son équipe s’est relâchée mais a aussi bien joué. Mitigé après les deux première rencontres, le coach du Standard attend quelques renforts pour être fin prêt pour une longue saison.

« Il y a eu deux mi-temps totalement différentes. La première était très bonne, avec beaucoup d’occasions et le jeu qu’on préconise. On méritait un but de plus au repos. J’ai dit aux joueurs de ne pas lâcher, mais ils ont trop gardé le ballon individuellement, sans chercher la profondeur. Ce qui a permis à Zeljeznicar de prendre de la confiance. Ils marquent au moment où ils ont la possession mais ils n’étaient pas rentrés dans nos 18 derniers mètres.

« Je sais que ce sera difficile au retour. En Europa League il ne faut pas prendre de but à domicile, maintenant il faudra faire un match plein. Mais si on joue comme en première mi-temps, il n’y aura pas de problèmes.

Pas de problèmes si on joue comme en première période

« Il nous manque encore un peu du rythme, c’était elevé en première période et c’était encore un peu tôt pour tenir deux mi-temps. Mais le problème était surtout mental. Il fallait plus tenir le ballon et tenter de marquer ce troisième but. »

Après avoir fait part de sa volonté de recevoir un ou deux joueurs expérimentés, Muslin reparle du manque de bouteille des jeunes Badibanga, Kasmi et Alexis De Sart qui ont joué ce jeudi. « Ce sont de bons jeunes joueurs mais il y a un manque d’expérience. Il leur faut encore une cinquantaine de matches. »

Muslin le traducteur

En Coupe d’Europe, un traducteur est toujours prévu lors des conférences de presse. Mais quand des journalistes bosniens posaient des questions au coach serbe, Muslin a pris l’initiative de tout traduire pour les Belges. Ce qui a positivement surpris tout le monde.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire