Vous êtes ici
Home >> RTBF >> Mununga : « La deuxième mi-temps du Standard a été phénoménale »

Mununga : « La deuxième mi-temps du Standard a été phénoménale »

Ce dimanche dans Complètement Foot, David Houdret, Pascal Scimè et Joachim Mununga sont revenus sur la victoire du Standard lors du Clasico face à Anderlecht. Si les Mauves ont réalisé une bonne première mi-temps, ils n’ont rien pu faire face à la volonté du Standard en deuxième période.

« Mpoku et Carcela ont été bons, et alors Bokadi ! »

Pascal Scimè : « Une bonne première demi-heure anderlechtoise. Dans le contenu des Anderlechtois, je les ai trouvé bien en première mi-temps même si les occasions ont été pour les Standardmen. Et en deuxième mi-temps, il n’y avait qu’une équipe sur le terrain. Je me suis déjà posé des questions la semaine dernière concernant le rythme du jeu du Sporting d’Anderlecht. On a vu contre Gand que ce n’était pas exceptionnel. Et moi qui les ai vu travailler sur une grosse partie du stage, ils n’ont quasiment pas fait de foncier, alors que généralement vous ressortez du stage fatigué parce que vous travaillez pour préparer vos play-offs. Ici, Fred Rutten a fait un autre choix, c’est-à-dire de donner beaucoup de ballons, d’essayer de donner du plaisir et de connaitre son équipe. Ce soir, en deuxième mi-temps, ils n’ont pas existé. Ils ont été submergés et pas seulement au milieu de terrain. »

Joachim Mununga : « La première mi-temps d’Anderlecht était plus que correcte. J’ai trouvé qu’ils avaient l’ascendant sur le Standard. Le Standard procédait par à-coups en première mi-temps, mais cela faisait très mal à Anderlecht. Je donnerais quand même la première mi-temps à Anderlecht pour le contenu, pour ce qu’ils ont proposé. Ils avaient l’air aussi beaucoup plus disciplinés au niveau du schéma tactique. Par contre, en deuxième mi-temps, il n’y avait qu’une équipe. On a trouvé une équipe d’Anderlecht complètement décousue et un Standard beaucoup plus volontaire. On a eu l’impression qu’il y avait beaucoup plus d’envie du côté du Standard de gagner ce match. Et on sent encore une équipe d’Anderlecht un peu trop fébrile, qui doit encore trop souvent compter sur ses individualités. Je reviens encore une fois sur le cas Verschaeren. Je me dis que c’est énorme toute l’importance qu’on peut donner à un jeune joueur. Est-ce normal qu’un jeune joueur prenne autant de place et qu’on lui donne autant d’importance ?  Mais c’était intéressant de voir qu’à Anderlecht, il y a quand même des joueurs qui reviennent tout doucement à leur niveau. On pense notamment à Sven Kums. Puis alors la deuxième mi-temps du Standard est phénoménale. Un rouleau compresseur qui a pris le temps de se mettre en route mais une fois que c’est parti, c’est juste une question de temps avant que les goals tombent. Le Standard a tellement d’individualités sur lesquelles ils peuvent se reposer… »

Pascal Scimè : « Polo est bien depuis plusieurs semaines. Rappelez-vous de ce qu’on disait de Polo Mpoku sur les dernières saisons ; c’est un joueur de 60,70 minutes. C’est un joueur qui manque de régularité. Il manque de physique. Aujourd’hui, il va marquer dans les dernières minutes du match. C’est assez rare mais ça veut dire que physiquement il est vraiment bien. Ça veut dire aussi que c’est une équipe qui a réussi son stage. Ça veut dire qu’ils ont bien bossé en stage aussi. En deuxième mi-temps, ils ont trouvé les décalages, ils ont trouvé la supériorité, ils ont trouvé l’homme libre systématiquement, ils ont gagné les deuxièmes ballons. Ils étaient au-dessus. C’est même à se demander comment ce match ne s’est terminé que sur le score de 2-1. Le Standard a clairement mérité sa victoire aujourd’hui. Mpoku et Carcela ont été bons et alors Bokadi ! Je ne dis pas qu’il a fait oublier le boss (NDLR : Luyindama) mais… »

Joachim Mununga : « Je ne pense pas qu’il puisse faire oublier le boss mais dans un autre style, il a été très bon défensivement. Il a été très propre à la relance. J’avais vraiment peur pour le Standard suite à la perte de Luyindama parce qu’il prenait énormément de place, il apportait cette puissance athlétique à la défense du Standard. Il laissait un peu orphelin Zinho Vanheusden qui allait devoir se retrouver à prendre beaucoup plus de responsabilités. On a vu tout au long de la rencontre qu’un Bokadi a amené énormément de sérénité dans cette défense, de la puissance aussi. Au final c’est très bien joué de la part du Standard. On avait peur de la perte de Luyindama, mais c’est un risque qui a été bien pris et bien géré de la part du Standard. »

Pascal Scimè : « Il y a un truc intéressant avec Bokadi que n’avait pas Luyindama, c’est que c’est un milieu de terrain de formation et qu’on a vu à plusieurs reprises que sa sortie de défense est propre. Il sait se placer, effacer son homme et lancer proprement, un peu à l’image d’un Amrabat repositionné en défense centrale par Leko. Ce sont des joueurs qui ne sont pas des défenseurs nés mais qui ont une intelligence tactique et une qualité de contrôle et de passe. Je ne sais pas vous dire s’il va jouer tous les prochains matches en défense centrale, mais il a montré que sur un match comme cela, on peut compter sur lui. »

Fallait-il laisser partir Christian Luyindama ?

Joachim Mununga : « L’avenir nous le dira, maintenant si on se base sur la prestation de ce dimanche, je dirais qu’ils ont bien fait de le laisser partir parce qu’ils ont renfloué les caisses du Standard. Quand on regarde le prix pour lequel ils l’ont acheté et le prix auquel ils l’ont vendu, c’est très bien pour le Standard. Je pense quand même qu’il faut rappeler qu’ils ont joué contre une attaque d’Anderlecht assez fébrile, un Santini fort esseulé devant et pas très en jambes. Il faudra voir ce que cela va donner contre Genk où il y aura un Samatta beaucoup plus en jambes, avec une équipe de Genk qui a des automatismes, et il faudra voir comment cette défense va réagir. »

Pascal Scimè : « Ce n’est pas contre Anderlecht qu’on va voir que Luyindama manque à l’équipe, c’est sur la longueur, parce qu’attention, on a souvent dit ou entendu que techniquement ou tactiquement ce n’était pas toujours parfait, mais un défenseur qui marque des buts importants, cela ne court pas les rues. On en a souvent beaucoup demandé à Luyindama, et puis moi j’aime bien quand dans un binôme défensif on a un gars un peu plus fin techniquement et un gars un peu plus rugueux dans l’impact. On avait vraiment trouvé ce duo avec Luyindama et Vanheusden. Les carences de l’un amélioraient la prise de décisions de l’autre, et vice versa. »

Joachim Mununga : « Si je peux me permettre, pour moi c’est plutôt Vanheusden qui a profité de Luyindama parce qu’il n’a pas dû aller faire beaucoup de couvertures ou rattraper des erreurs du côté de Luyindama alors qu’on a souvent vu Luyindama courir à grandes enjambées pour venir couvrir un peu tout le monde […] Je pense que Vanheusden va être beaucoup plus exposé en cette fin de saison. C’est un joueur avec un énorme potentiel, mais on l’a vu ce dimanche sur quelques interventions, quand il a affaire à des profils comme Santini, c’est plus difficile. C’est là où il va devoir faire parler son gabarit, mais on ne peut pas demander à un jeune de grandir trop vite. »

Similar Articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top