Vous êtes ici
Home >> Walfoot >> Mpoku : « Plus difficile quand tout le monde n’est pas à 100% »

Mpoku : « Plus difficile quand tout le monde n’est pas à 100% »

Le capitaine liégeois et ses équipiers n’ont pas réussi à faire jeu égal avec le leader assez longtemps. Les Limbourgeois ont signé une nouvelle victoire sur une prestation très accomplie.

« C’est un coup d’arrêt. On n’a pas vu le vrai Standard, avec l’énergie des dernières semaines », a réagi Paul-José Mpoku. « Il faudra tirer des leçons, travailler sur ce qui n’a pas été. Pour jouer un match, il faut être à 100%, mais ce n’était pas le cas. C’était alors plus difficile. »

Sans véritable attaquant de pointe, c’est également peu évident. « C’est vrai, mais s’il n’y pas assez de grinta ou d’énergie… Il y avait peut-être un peu de fatigue, on avait des gars malades (Marin et Cimirot, remplacés, étaient grippés, ndlr). Ça arrive, mais il faut faire en sorte que ça ne se produise pas tout le temps. »

Ça va nous ramener les pieds sur terre

Ce revers met fin à une bonne série des Liégeois. « Ça va peut-être faire du bien à tout le monde. Peut-être que la victoire contre Anderlecht traînait encore dans les têtes. Ça va nous ramener les pieds sur terre, et nous faire comprendre qu’il faut travailler encore plus. »

Le Standard est aussi tombé sur un leader autoritaire. « Je ne vais pas dire que j’ai été impressionné, car même si nous n’étions pas si bien, on s’est procuré quelques possibilités. C’est une bonne équipe c’est certain, mais elle est jouable. »

L’écart se creuse au classement avec les Limbourgeois, qui ont quatorze unités d’avance. « Il ne faut pas négliger cet écart, mais avec les Play-Offs on ne sait jamais ce qu’il peut se passer. »

Facebook Comments
Similar Articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top