Vous êtes ici
Home > RTBF > Mpoku avant de recevoir Genk : « L’ambiance de Sclessin me manquait ! »

Mpoku avant de recevoir Genk : « L’ambiance de Sclessin me manquait ! »

Fallback Image

La 2ème journée de championnat démarre ce vendredi soir avec Standard – Genk. Il s’agit du premier match des Liégeois cette saison à domicile. Après avoir partagé à Malines, le Standard entend bien décrocher la victoire face à Genk, une équipe du top mais qui lui a plutôt bien réussi ces dernières saisons à Sclessin.

Le coach et les joueurs se réjouissent d’évoluer dans leur stade qui sera bien rempli pour l’occasion. On attend plus de 20.000 spectateurs au Stade Maurice Dufrasne et cela après une saison plus que morose en bord de Meuse. Paul-José Mpoku de retour au Standard a hâte de re-goûter à l’ambiance de Sclessin.

Paul-José Mpoku : « Cela me fait particulièrement plaisir de fouler à nouveau la pelouse de Sclessin. Pouvoir jouer dans ce stade avec l’ambiance que les supporters ont l’habitude de mettre, c’est extraordinaire. J’espère que le public viendra en masse pour nous soutenir et mettre de l’ambiance afin de nous porter vers la victoire ».

– Elle vous a manqué cette ambiance ?
« Bien sûr. Toutes les équipes n’ont pas la chance d’avoir un public comme celui du Standard. Cela dit, au Panathinaïkos c’était chaud aussi par moments (rires) mais à Sclessin il y a quelque chose d’autres, de spécial, et j’espère que ça va commencer ce vendredi et que ça va durer toute la saison. »

– Le public de Sclessin est un adjuvant si ça se passe bien, par contre il peut aussi être très dur en cas de coup dur ?
« C’est vrai mais tout le monde sait comment sont les supporters du Standard. Si tu mouilles ton maillot, tu n’auras pas de problème. Ils sont très exigeants et ils ont raison de l’être puisque le Standard est une référence en Belgique et même en Europe. Donc, c’est tout à fait normal. On peut les comprendre. On doit donner le meilleur de nous-mêmes et c’est ce que nous allons faire ce vendredi contre Genk. »

– On perçoit déjà un autre état d’esprit, une nouvelle dynamique au Standard ?
« Oui, c’est vrai qu’il y a un nouvel état d’esprit. Je n’étais pas là les dernières saisons mais on voit tout de suite que le coach essaie de ramener une bonne dynamique, une « grinta » qui manquait certainement auparavant. Tout le monde, tous les joueurs essaient de s’intégrer dans cette dynamique et de rentrer dans ce nouveau schéma et c’est tout profit pour le Standard. »

– On a déjà pu le constater à Malines même si le Standard n’a pas gagné. Il faudra confirmer à domicile contre Genk en essayant cette fois de l’emporter…
« Effectivement, l’objectif c’est la victoire et les trois points. C’est clairement ce que nous voulons mais en face il y aura une solide opposition. Genk est une équipe qui joue bien au football avec de très bonnes individualités. Heureusement, nous disposons aussi de très bons joueurs et c’est à nous de faire la différence. »

– Un mot sur votre adversaire, le Racing Genk ?
« Je n’ai pas vu beaucoup cette équipe ces derniers temps. J’ai pu la découvrir sur vidéo et elle m’a laissé une très bonne impression. Une équipe offensive avec d’excellents joueurs, très techniques qui jouent bien au football. Cela dit, Genk est un club qui me laisse de très bons souvenirs. Je ne me rappelle pas avoir été battu par les Limbourgeois ou peut-être une seule fois. C’est une équipe qui m’a souvent réussi mais il faudra voir cette fois comment ça va se passer. »

– Une équipe offensive, qui ne va donc pas venir pour casser le jeu, ça peut donc convenir au Standard ?
« Effectivement, ça peut nous aider mais nous voulons aussi faire le jeu et on va essayer de directement prendre l’ascendant sur cette équipe de Genk. »

Commentaires

Commentaires

Laisser un commentaire

Top