Vous êtes ici
Home >> Walfoot >> Michel Preud’homme : « L’Ajax vient un peu tôt, mais on va tout donner »

Michel Preud’homme : « L’Ajax vient un peu tôt, mais on va tout donner »

L’entraîneur liégeois voit logiquement l’équipe amstellodamoise comme la favorite et ce tour préliminaire comme un bonus, mais il a préparé ses joueurs pour tenter surprendre les troupes de Ten Hag.

L’Ajax Amsterdam est un adversaire très sérieux pour le Standard. En faisant signer Daley Blind, Labyad et Dusan Tadic et en ne perdant que Justin Kluivert pour l’instant, le club ajacide affiche ses grandes ambitions. « Comme je l’ai lu chez vous, l’Ajax est bel et bien une équipe faite pour la Champions League », répondait-il à un journaliste néerlandais en conférence de presse.

« Il y a déjà beaucoup de qualités et quand on voit ce qu’ils peuvent acheter sur le mercato, oui, cette équipe est favorite. Ce que je crains chez eux? Leur qualité générale. Les bons joueurs se trouvent très rapidement et les mouvements se font naturellement. Mais la pression est sur leurs épaules et de notre côté, nous allons tout faire pour nous qualifier. »

On a construit cette équipe pour apporter du jeu

« J’ai dis que ces tours préliminaires de C1 sont un bonus, car nous sommes au début de notre processus et que cela ne peut donc encore être un objectif à proprement dit, cela vient encore un peu tôt. Mais le football reste le football, ce sport offre toujours des possibilités de battre plus fort que soi. Nous avons préparé les joueurs pour cette rencontre. »

Mais pas question pour MPH de déjà changer son fusil d’épaule. Il a apporté de nouveaux principes de jeu à l’équipe rouche et ne va pas demander à ses joueurs de pratiquer un football totalement différent, soit du kick and rush. « On demande aux joueurs d’apporter du jeu et cela ne va pas changer. On a construit cette équipe dans cette optique-là et je n’ai pas une seconde équipe derrière pour changer de style. On va tenter de les sortir de leur zone de confort. A Waasland-Beveren, nous avons réalisé de belles choses sans parvenir à marquer. Ici, aucune erreur ne sera permise. »

Ne pas se critiquer en cas de résultat négatif

Ce que tient avant tout à faire comprendre Michel Preud’homme, c’est que ces deux rencontres ne doivent pas être retenues comme échecs en cas de défaites. « Si les résultats venaient à être négatifs pour notre équipe, il ne faudra pas se critiquer ou se faire critiquer. J’ai connu cela avec Bruges lors d’une belle saison, relisez les articles de presse après notre 0-0 à Torino pour terminer en tête de notre poule. Tout ça car nous nous étions contentés de défendre. En Belgique, on aime être les défenseurs de la vierge et de l’orphelin. Mais il ne faudrait pas qu’un sentiment négatif s’installe et entame la confiance pour le championnat. »

Read more: https://www.walfoot.be/fra/news/lis/2018-08-06/michel-preudhomme–lajax-vient-un-peu-tot-mais-on-va-tout-donner#ixzz5NTAkbZm1

Facebook Comments
Similar Articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top