Michel Preud’homme évoque Robert Waseige, un véritable mentor : « Il m’avait massacré sur le terrain »

Michel Preud’homme évoque Robert Waseige, un véritable mentor : « Il m’avait massacré sur le terrain »

Le coach du Standard de Liège est l’un de ceux qui ont le mieux connu ‘le Mage de Rocourt’. Il garde de très bons souvenirs de Robert Waseige, qui l’a entraîné puis qui a travaillé à ses côtés en bord de Meuse.

« J’ai commencé ma carrière avec lui, quand j’étais un gamin de 19 ans », rappelle Michel Preud’homme. « Il n’a pas eu peur de me faire confiance, même s’il a été un peu forcé au début, mais par la suite il a continué à croire en moi. Il m’a mis en confiance constamment. Mais il a aussi été dur. »

« Quand j’ai été sélectionné avec l’équipe nationale espoirs pour la première fois, j’ai voulu y aller alors que j’avais une petite blessure. Il m’a conseillé de ne pas m’y rendre mais je voulais vraiment rejoindre la sélection, ce que j’ai fait. Quand je suis revenu au Standard, il m’a massacré pendant deux heures sur le terrain. J’en ai eu des crampes partout et il a dû me porter sur son épaule pour rentrer au vestiaire. Il a alors lancé au kiné « Retape-le moi pour dimanche, j’en aurais besoin ». Il m’avait donné une leçon, il fallait l’écouter. »

Je lui ai pratiquement demandé conseil à chaque fois

Robert Waseige a été une figure importante de la carrière de Michel Preud’homme. « Au fur et à mesure de l’évolution de ma carrière, pratiquement à chaque décision que j’ai prise, je lui ai demandé son avis car il était de très bon conseil. Il faisait passer son message en nous mettant en confiance mais il fallait faire gaffe. Il avait ces deux facettes, ce qui est important dans ce métier », souligne-t-il.

« La dernière fois que je l’ai revu? Ça devait être à la remise du trophée du meilleur entraîneur, il y a bientôt deux ans. Malheureusement quand on est très actif, on n’a plus l’occasion de revoir certaines personnes que l’on apprécie très souvent. »

Attachment

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.