Vous êtes ici
Home > Standard-Rouche.be > Le message d’adieu de Belfodil au Standard

Le message d’adieu de Belfodil au Standard

Une semaine après avoir quitté le Standard pour le Werder Brême, Ishak Belfodil a adressé un message à ses anciens dirigeants, coéquipiers et supporters. L’Algérien se dit « conscient  de ne pas être arrivé dans la meilleure période traversée par ce grand club ».

Arrivé en septembre 2016 à Sclessin, Ishak Belfodil ne met pas très longtemps avant de convaincre en marquant notamment lors de sa première apparition face à Genk. L’Algérien  s’érige rapidement comme un élément indispensable du onze liégeois. Une période faste de courte durée. Lors du mercato hivernal, l’ ancien joueur de l’Inter voit lui filer sous le nez un transfert à Everton, le début de la fin. La suite? Des prestations décevantes et un départ inévitable.

Une semaine après son arrivée en Bundesliga, Beldofil a tenu à remercier le Standard et à faire son mea culpa dans un message posté sur le réseau social Instagram.

« Grande fierté »
« Je voudrais remercier l’ensemble du Standard : Président, Olivier Renard, staff technique et médicale, team manager (top tous les 3) , joueurs (certains devenus des frères) , nombreux supporters (exigeants mais vous restez les meilleurs en Belgique) pour le soutien malgré les hauts et bas traversés par l’équipe et moi même. Je suis conscient de ne pas être arrivé dans la meilleure période traversée par ce grand club au long palmarès. Néanmoins c’est une grande fierté pour moi d’avoir porté ce maillot et que le nom du club soit inscrit dans mon CV. Merci du fond du coeur. »

Commentaires

Commentaires

2 thoughts on “Le message d’adieu de Belfodil au Standard

  1. Tout bon joueur, ce Belfodil, tout comme Dossevi, du reste. Parmi les meilleurs que j’ai vu évoluer sous nos couleurs ces dernières années ! Hélas, tous deux étaient un peu à l’image du club, actuellement, càd très instables, et donc incapables de nous apporter la stabilité indispensable pour réussir, tant pour eux que pour nous. Vraiment dommage, assurément

Laisser un commentaire

Top