Mercato : et si Anderlecht et le Standard se battaient pour lui ? Impayable ?

Un club belge a-t-il les moyens de s’offrir les services de William Vainqueur (AS Roma)? C’est tentant, parce qu’il ferait beaucoup de bien à tout le monde… Mais comment faire?

Un énorme coup à l’échelle belge

Il avait fait un passage remarqué en Pro League de 2011 à 2014, sous les couleurs du Standard, et il avait tapé dans l’oeil d’Anderlecht… Et si «Rouches» et «Mauves» tentaient de faire revenir William Vainqueur en Belgique, histoire de signer un énorme coup dans la dernière ligne droite du mercato et surtout dans le souci d’apporter une plus-value indéniable à leur équipe et au championnat en général? Il serait le remplaçant idéal de Steven Defour au Sporting…

Une opération compliquée

Même si Vainqueur était éventuellement intéressé par une telle perspective, l’opération serait très compliquée à mettre en œuvre sur le plan financier, car le milieu de terrain de 27 ans a goûté aux salaires moscovite – il avait quitté le Standard pour le Dynamo – et romain. Mais, si les dirigeants de l’AS Roma prennent en charge une partie de son salaire, le «deal» serait forcément facilité.

L’été dernier, avant qu’il ne rejoigne la Serie A, le nom de Vainqueur avait circulé au FC Bruges. «Flatté» par l’intérêt du Club brugeois, il avait néanmoins publié un communiqué précisant qu’il n’évoluerait pas dans l’équipe de Michel Preud’homme.

Sur le marché et convoité

Auteur de seize matches en Serie A la saison passée, dont seulement quatre en tant que titulaire, Vainqueur a visiblement reçu un bon de sortie de la Roma. Sous contrat jusqu’en 2018, le Français intéresse d’autres clubs italiens, tels Bologne et Torino, ainsi que des formations de Bundesliga.

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire