Vous êtes ici
Home > Walfoot > Que manque-t-il au mercato du Standard ?

Que manque-t-il au mercato du Standard ?

Fallback Image

A deux semaines de la reprise du championnat, le Standard est bien plus avancé que les autres années, ayant déjà attiré quatre renforts de choix. Les Rouches ont désormais surtout besoin d’élaguer leur noyau.

Une des tâches principales de la direction liégeoise est de réduire le noyau cet été. Cela avait bien démarré avec les départs déjà actés de Dompé, Bolingi, Samy Mmaee, Hubert, Cissé, Enoh (fin de contrat) ainsi que celui d’Andrade. Les Rouches ont également laissé filer le prometteur Bah à Ostende.

Mladenovic, Touré, Yattara, Badibanga, Milec, Cuypers, Vits, Gobitaka, Tetteh, Miya attendent eux de trouver preneur mais travaillent à l’écart du groupe de Sa Pinto, qui compte 29 joueurs. Un nombre toujours trop important pour une équipe qui ne jouera pas de Coupe d’Europe. Des éléments du noyau A devront partir.

Embouteillage sur les côtés

Chaque poste est pour l’instant doublé, certains sont même triplés. Dans un 4-4-2, le système qui devrait être le plus utilisé, le Standard a un réel surplus d’ailiers. Le coach portugais ne pourra pas poursuivre avec Mpoku, Edmilson, Ndongala, Dossevi, Legear, Djenepo, Luchkevych et même Raman.

Vraiment besoin d’un renfort offensif?

Comme l’a montré l’arrivée d’Ochoa, le Standard compte renforcer un maximum son onze de base. Quel poste, à l’heure actuelle, manque d’un vrai joueur de qualité? Celui d’arrière droit, probablement. Fai, s’il est champion d’Afrique, peine à se montrer constant avec les Rouches, comme l’enfant de la maison Réginal Goreux. Quant à Luchkevych, on se demande quelle est sa véritable place.

Après le refus essuyé par Andrijasevic sur le fil, le Standard a vu Kownacki, le talent polonais, opter pour la Sampdoria. Les Rouches ont donc vraiment tenté d’attirer un remplaçant pour Belfodil, mais est-ce une obligation? S’ils sont bien considérés, Raman et Mmaee ne pourraient-ils pas aider Sa de bonne façon? Mpoku pourrait occuper le poste de n°10 si une adaptation tactique est nécessaire.

Belfodil pourrait bien débuter le championnat dans le onze, mais une saison de plus à Liège est plus difficile à croire. Concernant Emond, le 4-4-2 pourrait lui permettre de se montrer à son avantage quand il recevra du temps de jeu. Le Gaumais sait qu’il part de nouveau loin derrière, souhaitera-t-il rester?

Le dernier poste qui pourrait bénéficier d’une nouvelle doublure est celle de défenseur central gauche. Des supporters rêvent d’un retour de Teixeira (étonnant), mais si Kosanovic part, ne préférant pas partager son temps de jeu, un gaucher sera très certainement recherché par le directeur sportif Olivier Renard.

Rayon jeunes, Lavalée, Cavagnera et le Malien Djenepo risquent de devoir descendre dans le noyau U21, en s’entraînant de temps en temps avec le groupe de Sa Pinto. Si l’ex-médian de Seraing a reçu pas mal de temps de jeu durant la préparation, il a encore besoin de se faire les dents.

Commentaires

Commentaires

3 thoughts on “Que manque-t-il au mercato du Standard ?

Laisser un commentaire

Top