Mené 0-2 en début de rencontre, le a réussi à renverser la situation, mais sans parvenir à l’emporter. Grâce au nul entre le Celta Vigo et l’Ajax, tout espoir de qualification n’est pas encore écarté.

Depuis la saison 2011-2012 ayant amené le Standard en huitième de finale de l’Europa League contre Hanovre, le club principautaire n’a plus passé l’hiver au chaud sur la scène continentale. Et il y a fort à parier que, au moment des fêtes de fin d’année, les Liégeois ne penseront déjà plus qu’à la compétition domestique. Même si le partage de l’Ajax à Vigo leur permet de rester dans la course à la qualification, cette course-poursuite va se disputer à distance respectable des Espagnols (3 points) où les Liégeois devront encore se déplacer le 24 novembre. Mais avant cela, pour entretenir la flamme de l’espoir sur la scène européenne, ils devront impérativement s’imposer en Grèce, dans quinze jours, comme le Standard le fit en 2014 sous Guy Luzon (1-2) et aussi en 2010 avec Dominique D’Onofrio (1-3).

« Un point ne me suffit pas », analysait Aleksandar Jankovic après le partage de jeudi soir. «En Europa League, c’est un luxe de ne pas pouvoir gagner à la maison. Tout reste ouvert pour la qualification. Mais on sait que si nous ne gagnons pas à Athènes, nous serons éliminés. On va y aller pour l’exploit dans une ambiance qui sera chaude. Pour nous, ce sera une finale. » Déjà éliminés sans gloire de la Coupe de Belgique, les hommes d’Aleksandar Jankovic, incapables de venir à bout du Panathinaïkos comme le firent, dans un passé récent, leurs glorieux aînés, se compliquent donc la tâche. Pire même : alors que la formation grecque n’avait jamais inscrit le moindre but sur le sol belge en huit rencontres, elle a réussi la gageure d’en mettre deux à Sclessin. Par la grâce du pied gauche, puis du pied droit, du Colombien Victor Ibarbo bien présent malgré une gêne au tendon et qui… n’aurait pas commencé la rencontre si Berg n’avait pas été malade.

« En Europa League, c’est un luxe de ne pas pouvoir gagner à la maison »

Après une première période de possession stérile par la faute sans doute de ne pas avoir été capable d’imprimer un rythme soutenu, le Standard est quand même parvenu à éviter un revers supplémentaire à force d’abnégation et de courage. Et surtout grâce à deux phases arrêtées pour des fautes commises sur Orlando Sa. La première a même donné lieu à un penalty très contesté par les Grecs. « J’ai demandé à l’arbitre pourquoi il avait changé sa décision mais je ne comprends pas pourquoi il m’a renvoyé en tribune à la première minute de la deuxième mitemps », pestait l’entraîneur Stramaccioni. La deuxième est venue d’un coup franc aux abords du grand rectangle astucieusement transformé par Belfodil.

Malgré un rush final grâce notamment à la bonne entrée de Mbenza, le compteur du Standard n’affiche donc que deux unités sur neuf. Après deux rencontres à domicile et dans un groupe relevé, c’est évidemment trop peu. Et cela s’inscrit dans un bilan global où le Standard peine à confirmer son redressement affiché lors des deux premières rencontres dirigées par Jankovic. Depuis, en six matches toutes compétitions confondues, les Liégeois n’ont récolté qu’un succès (3-0 contre Eupen). Et c’est d’ailleurs la seule fois où Jean-François Gillet n’a pas été obligé d’aller rechercher le ballon au fond de ses filets.

« Je retiens que nous n’avons pas été bons en première période. C’est peut-être une question de stress que nous devons mieux gérer. Cela fait partie de l’expérience. Mais, en seconde période, notre adversaire n’a pas eu d’occasion. Et le positif est qu’après une première mitemps ratée, nous avons continué à jouer pour gagner avec plus d’envie et d’enthousiasme que de qualité. Il faut s’appuyer sur cette mentalité », concluait Jankovic.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires

Laisser un commentaire

Utilisateurs en ligne

Users: 38 Guests, 3 Bots

Suivez-nous sur Twitter

Sondage

L'arrivée de Belfodil est-elle une réussite?

View Results

Loading ... Loading ...

Le Site Officiel

JPL – Classement 16/17

RankUserPoints
1webmaster203
2Drache197
3Alirouche196
4Wali-Rouche189
4Fagnard189
6Monteforte Stephano188
7Rouge007182
8Cacahuete181
9Troppo179
10standarmen178

Full results

JPL – Stats des utilisateurs 16/17

KV Courtrai vs RSC Anderlecht
0–04.55% [1]
3–24.55% [1]
1–19.09% [2]
1–313.64% [3]
1–013.64% [3]
1–222.73% [5]
2–131.82% [7]
Sporting Charleroi vs Standard de Liège
1–04.55% [1]
2–19.09% [2]
1–39.09% [2]
1–19.09% [2]
0–113.64% [3]
2–318.18% [4]
1–236.36% [8]
KRC Genk vs KSC Lokeren
0–04.55% [1]
3–04.55% [1]
2–118.18% [4]
3–122.73% [5]
1–022.73% [5]
2–027.27% [6]

The Champions – Viva Standard !

Socios Standard

Les clubs de supporters

Articles triés par catégorie

Archives

Prochaine rencontre

Streaming TV

Résultats – Journée en cours

Classement JPL 2016/2017

Résumé de Standard – Zulte Waregem

Boîte à suggestions

Coupe Belgique

EL : Résultats – Matches par groupe

Classement EL