Vous êtes ici
Home > Standard-Rouche.be > Lettre d’un supporter à la direction du Standard : Réponse de Monsieur Venanzi

Lettre d’un supporter à la direction du Standard : Réponse de Monsieur Venanzi

Cher Monsieur ELSEN,

Cher Olivier,

J’ai bien reçu votre courriel par le biais de notre Service Communication et il a retenu toute mon attention.

Je tenais en retour à vous exposer plusieurs éléments qui pourront, je l’espère, donner quelques réponses à vos réflexions et questionnements.

Tout d’abord, il faut se rappeler que lorsque j’ai repris le club en juin 2015, la perte d’exploitation annuelle du club tournait autour des 7 millions d’euros.

Le 1er travail colossal a donc été de remettre les comptes plus ou moins à 0 pour éviter le scénario catastrophique vécu par de nombreux clubs de football professionnels proches ou plus lointains.

J’ai d’ailleurs dû procéder à une augmentation de capital de 10 millions d’euros début 2017.

Lors de cette reprise, nous avons dû également faire face à un noyau très important composé de plus de 50 joueurs professionnels, noyau qu’il a fallu progressivement dégraisser en y consacrant le temps nécessaire pour ne pas non plus brader les différents départs.

Il a aussi fallu mettre en place en interne toute une structure qui n’existait pas : Comité de Direction, job descriptions… Cela afin de permettre aux collaborateurs de chaque département de notre club de mieux connaître ses tâches et ses objectifs.

Nous pouvons aujourd’hui présenter un organigramme clair et structuré qui faisait défaut jusqu’à il y a peu encore.

Dans le même ordre d’idée, il a fallu recréer une ambiance familiale et de groupe qui n’existait plus, tant au niveau des employés que des joueurs : de nombreuses activités (journées du personnel, repas des joueurs…) témoignent d’un retour à des valeurs qui me sont chères et font partie de la tradition du Standard de Liège.

Je pourrais encore évoquer la volonté de conserver un ancrage liégeois avec le projet « socios » dont je suis le développement avec grande attention.

Je ne reviendrai pas longuement sur l’épisode Daniel VAN BUYTEN qui a déjà été largement commenté dans les médias : tout le monde a salué son arrivée au club comme, plus tard, son départ mais il faut reconnaître que ce qui s’est avéré être une erreur de casting nous a fait perdre de nombreux mois.

Comme vous le savez, le Standard de Liège n’est pas un club comme les autres : la pression médiatique est importante et parfois négative, les attentes des supporters sont très grandes… Tout cela n’est pas toujours facile à gérer pour une Direction encore jeune et des joueurs qui doivent découvrir la passion et la ferveur liégeoise que nous tenons à leur inculquer à nouveau.

Il faut évidemment du temps pour mettre tout cela en place : chaque membre de ce club, moi le premier, souhaite évidemment que cela prenne le moins de temps possible… mais une restructuration générale demande certains ajustements et doit faire également ses erreurs de jeunesse. Comme le dit le proverbe, « Rome ne s’est pas faite en un jour ».

Le staff est nouveau, plusieurs joueurs importants nous ont rejoints ces dernières semaines… il faut là aussi du temps pour que la mayonnaise prenne et il faut essayer de ne pas faire de jugements définitifs après quelques matches seulement…

Après 2 journées de championnat, cela semblait bien parti… 2 journées plus tard, on a le sentiment inverse…

Nous n’y arriverons que si nous nous serrons les coudes, TOUS ENSEMBLE !!!

Je vous remercie de nous avoir fait part de votre ressenti et pour votre soutien à nos couleurs.

Sincères salutations,

Bruno VENANZI

Ci dessous la lettre :

Bonjour cher Monsieur Smeets,

Je me suis dit vendredi soir, surtout ne pas réagir à chaud après le cirque contre Zulte. C’est donc ce que j’ai tenté de faire tout le week-end et ce malgré le fait que dans ma tête toutes sortes de choses à dire ou a écrire me hantaient l’esprit sans arrêt.

Nous sommes lundi matin et la nouvelle cruelle déception est toujours bien présente.

J’avais dit fin de l’année passée avec mes amis de la T3H3 (avec qui nous venions à plusieurs à chaque matchs) que nous ne reprendrions plus l’abonnement cette année vu la saison pourrie vécue l’an passé. Nous en avions marre et le mot n’est pas trop fort de faire pour certains + de 200 kms aller retour pour à chaque fois nous faire HUMILIER à domicile.

Depuis plusieurs années, et depuis le dernier titre qui ne sera bientôt plus qu’un souvenir lointain, les équipes passent et le jeu se dégrade de plus en plus à chaque fois. Malgré cela, la passion l’a à nouveau emporté sur la raison et nous avons tous repris nos abonnements.

Nous ne sommes qu’au début du championnat mais nous sommes déjà consternés par ce que nous voyons. Après une première prestation à Malines ou l’on avait vu un semblant de mieux, la semaine suivante on passait déjà par le trou de l’aiguille contre Genk. A Saint-Trond, nous étions déjà affligés de perdre après un festival de ratés et les 2 cartes rouges à nouveau de Fai et celui pour la gaminerie de SA.

Mais le PIRE était à venir et malgré la motivation de tous les supporters avant et pendant une bonne partie du match, nous nous sommes à nouveau fait HUMILIE à domicile. Je vous passerai tous les commentaires entendus dans la tribune et sur les différents forums, mais en résumé cela sent déjà la saison pourrie à plein nez.

Trop de joueurs présents l’année passée ne sont à nouveau pas à niveau et n’osent déjà plus rien entreprendre (Scholtz que ce soit en défenseur central ou il est nulle part depuis 1 an, ou que cela soit au back droit où il fait un match catastrophique avec une seule montée à la 89 ième minute. Devant lui, le « fantôme » Dossevi ou bien  Kosanovic qui depuis sa blessure n’est plus que l’ombre du joueur qu’il était à Malines, et en plus à chaque fois qu’il joue on perd.  Au milieu c’est le désert avec Agbo et Marin ou Bokadi. Edmilson il joue 45 minutes puis il commence à forcer son jeu et on ne le voit plus et enfin SA qui passe plus de temps à râler que de jouer et en prime se blesse en retombant mal et en simulant une faute sur lui). Comment les 2, 3 nouveaux peuvent il faire quelque chose dans cette galère et à cet effet, nous avons déjà vu Polo énervé au coup de sifflet en bottant le ballon dans les tribunes.

Ce qui m’énerve le plus, c’est que bon nombre de joueurs en prêt ont l’air de re-vivrent quand ils quittent ce qui était jadis L’ENFER de Sclessin. Comment ne pas pleurer toutes les larmes de son corps quand on voit les prestations de Legaer, Bolingi, Okita et d’autres encore. Est ce l’air de Sclessin qui serait nocif ? Y a t’il un problème d’identité au club pour tous ces joueurs ? En tout cas, une chose est certaine, cela ne peut pas être toujours de la faute des entraineurs et ce même si leur tactique n’est pas souvent au point.

Il y a aussi le cas Belfodil que personne ne comprend : soit il doit être en tribune soit sur le terrain car sa place n’est nullement sur le banc surtout si c’est pour le faire monter à 0-2. Il ne faut pas être un grand tacticien pour savoir cela. Et de la façon dont on commence à jouer pour tenir le 0-0 coûte que coûte commence à exaspérer bon nombre de gens. On est chez nous quand même, on est le Standard quand même… alors pourquoi jouer de cette façon misérable. Nous avons quand même assez de qualités offensives que pour mettre la pression sur l’adversaire ? Toutes les équipes viennent dorénavant chez nous avec le sourire aux lèvres car ils savent d’avance qu’ils vont prendre 3 points sans se fatiguer.

On va donc à nouveau céder à la panique et chercher des mercenaires sur ce qu’il reste sur le marché des transferts. On devait avoir l’équipe au complet au début juillet et fin août on va à nouveau chercher. Ce qu’il faut faire un moment, c’est comme quand un employé comment des erreurs ou des fautes graves, c’est lui retirer son salaire, le sanctionner financièrement, là ou cela fait mal, ou lui donner son C4 si les manquements se répètent (ce qui est le cas pour certains) et faire confiance à des joueurs qui en veulent et qui ont envie de prouver quelque chose, des joueurs qui n’ont peut être pas le nom mais qui promettent de se battre pour le blason Rouche.

Pourquoi Zulte, Charleroi, Saint Trond, etc arrivent à monter des équipes avec des joueurs inconnus et que nous n’y arrivons pas ? En juillet, le club avait un peu d’argent pour le Croate parti à Gand et depuis le transfert raté, on a l’impression que cette somme n’est plus disponible. Est ce la vente ratée (pour le moment) de Belfodil qui conditionne tout ? De toute façon qui va en vouloir après que tout le monde aie vu sa mentalité au grand jour de non battant. Il aurait été plus intelligent de continuer à prester après son transfert raté de l’hiver dernier parce que maintenant qui va en vouloir.

On parle quand même ce matin d’un brésilien de 24 ans chez nous… Il a joué 6 bons mois l’an passé (mais avant, qu’a t’il fait ?). En plus, il est allé au clash avec son club de Estoril pour forcer son transfert. Il fera certainement la même chose chez nous quand il en aura marre de nous.

Il y a Brian Ruiz qui attend qu’on lui fasse une proposition honnête pour venir chez nous, et bien qu’attend on pour lui en faire une ? Lui au moins, on connaît ses qualités et ses défauts et je pense qu’à 31 ans il a encore quelques belles années au plus haut niveau (si on peut considérer la jpl comme du haut niveau, en tout cas pas chez nous).

Président Venanzi, réveillez vous svp. Il est grand temps de prendre le taureau par les cornes si vous voulez éviter la saison de trop. Si vous n’en avez pas les moyens financier alors svp ayez la décence de l’avouer et comme cela on sera fixé que pour nous les beaux jours sont loin derrières et qu’ils ne sont pas prêt de revenir.

J’ose encore une fois y croire mais dans 15 jours, on y verra encore plus clair après les matchs au FCB et contre Charleroi. Un 6/6 et on sera de nouveau aux anges pour quelques semaines, un 3/6 (défaite au FCB mais victoire contre Charleroi) et cela pourra encore être digéré, un 2/6 serait aussi acceptable si les points sont pris avec les tripes ou un jeu en progrès mais un 1/6 ou un 0/6 serait catastrophique et ce je n’ose y penser aujourd’hui.

Alors malgré le coeur lourd et les yeux tristes, COME ON YOU REDS

Avec tout mon soutien dans ces moments à nouveaux délicats.

Cordialement,

Olivier T3H3

PS : si Monsieur le Président Venanzi pouvait avoir une copie de ma lettre, j’en serai ravi

Commentaires

Commentaires

10 thoughts on “Lettre d’un supporter à la direction du Standard : Réponse de Monsieur Venanzi

  1. Je salue le geste d’avoir répondu même si c’est probablement avec l’aide du service de presse qui est la pour ça.
    Surle contenu je note la perte d’exploitation de 7m à la reprise et la recapitalisation de 10m.
    C’est pas nouveau sans compter la charge des joueurs excédentaires et souvent invendables. Cela confirme que Duchatelet a appauvri le club et qu’en théorie BV aurait du reprendre le club pour pasgrand chose, ce quin’est probablement pas le cas.
    BV a commis des erreurs, il le laisse sous entendre mais c’est vrai que Duduch a tout cassé et n’a pas rendu le jouet dans l’état où il l’avait reçu lui.

  2. Attention toutefois aux chiffres avancés ! Que ce soit RD, LD, ou BV, tous veulent bien dire ce qu’ils ont envie de dire et les arrange, que ce soit vis à vis du fisc, des supporters ou de la presse.
    La vérité sur la vérité à ce sujet, on ne la saura jamais, et il est probable que même le fisc ne s’y retrouve pas !
    Il est louable de la part de BV de répondre à un supporter, mais à aucun moment il ne parle des mauvais choix, et ils sont nombreux, des mauvaises options prises au sujet de l’académie, mis à part l’erreur de casting vis à vis de big Dan.
    Je ne doute bien évidemment pas que la Direction, et BV le premier, aspire à d’autres résultats, mais parfois, il faut s’en donner les moyens, en commençant par arrêter l’hémorragie de la fuite de nos jeunes talents qui éclatent ailleurs.
    Allez comprendre !

    1. c’est vrai qu’il est resté assez vague sur le sportif mais il prône la patience car je pense effectivement qu’on a pas d’autre choix vu le manque de moyen financier dont il dispose
      j’ai lu entre les lignes et les jours meilleurs arriveront bien mais pas tout de suite
      je pense qu’il a quand même assez peur que cela gronde encore dans le stade
      que pouvait il répondre d’autre, s’il n’a rien d’autre à ajouter c’est qu’il n’y a rien d’autre comme bonne nouvelle. S’il en avait eu, en sachant que bon nombre de supporters allaient lire son courrier, il aurait mis de la crème sur les épinards et du beurre dessus pour faire passer la pilule. Il a répondu et c’est déjà très bien je trouve mais effectivement, si cela ne s’améliore pas rapidement, et avec les supporters de feu que nous avons, je crains le pire…
      Moi personnellement, je croise les doigts pour que cela n’arrive plus… B à t Gerouche

  3. Le président à le mérite de répondre. Je lui ai écrit 2 fois depuis qu’il est président et chaque fois, j’ai obtenu une réponse. Duchatelet que j’avais invectivé sur papier et pas de main morte, ne m’a jamais répondu. Pas étonnant vu la froideur du personnage.
    BV aura du mal a redonné du lustre au club car Duchatelet a cassé le jouet qui était magnifique ! Il a le mérite d’essayer et je préfère un président supporter à des investisseurs chinois ou quatari. Le chemin sera long. Il le sait et nous devons le savoir. Concernant cette saison, je crois que certains joueurs n’arriveront pas à retrouver leur niveau car ils jouent une carte personnelle. Je pense ici à Junior, Dossevi, Belfodil. Kosa est à la rue ainsi que Scholz. Donc,que faire ? Qui détient la vérité ? Aligner des jeunes…..peut-être. Mais si cela ne fonctionne pas…..
    Alors, patience, patience. Les débuts de Luciano n’étaient pas un long fleuve tranquille. Il ne faut pas l’oublier.
    En résumé, on doit aider le club en l’encourageant mais il faut aussi être intraitable avec les loosers sur le terrain.

  4. Perso, et comme exposé dans mon « edito », le GROS PROBLEME, c’est le changement incessant d’entraineur.
    Il nous en faut UN BON et le garder, contre vents et marées ! Le groupe joueurs, il peut changer, on ne sait pas y faire grand chose, mais le système pratiqué, inculqué sur le long terme, la tactique, la mise en place et le rôle de chacun sur le terrain, tout cela doit être FIXE, une fois pour toute, sans changements continuels.

  5. Ludovic, j’imagine que ta remarque me concerne ! Si c’est le cas, permets moi juste de te répondre que je ne me prends pour personne d’autre que moi-même, rassure toi, et qu’en tant que tel, j’ai le droit, comme tout le monde ici, de dire ce que je pense, même si ce que je pense n’est pas l’évangile. Dès l’instant, du reste, ou on précéde son idée par « perso », ça dit bien ce que ça veut dire, autrement dit, cela n’engage que moi.

  6. Bon, après avoir critiqué l’entraîneur, les joueurs, la direction, si on parlait des supporters ??? Leur comportement lors du match contre Zulte n’est pas fait pour mettre en confiance les joueurs !!!!! à l’entraînement ils sont supers, dés qu’ils montent sur la pelouse surtout à domicile, ils ont peur des supporters, qui à la moindre erreur les siffles, qui les traitent de nuls dans les média sociaux. Qui à chaque match, refont l’équipe à la place de l’entraîneur. Voilà une des raisons pour laquelle certains qui étaient à côté de leurs pompes au Standard, éclatent ailleur !!!!!! Idem pour les entraîneurs !!!! Eyt quand l’équipe joue bien et gagne, les supporters balancent des objets et fumigènes sur les joueurs adverses et l’équipe perd le match sur papier !!!!

  7. Bien vu aussi Rakam ! Voilà un avis pertinent et qui mérite qu’on s’y attarde, en effet.
    Dire qu’on disait nos supporters les meilleurs de Belgique ! Ce n’est plus vraiment le cas. Mais bon, ceci dit, ils ne pètent pas non plus les plombs après une ou deux défaites, mais bien quand les résultats négatifs, les années qui le sont tout autant, s’accumulent. A la longue, on peut comprendre leur frustration.
    Il ne faut pas oublier non plus, même si on prend un but, la T3 continue à encourager, mais quand c’est tout le navire qui prend l’eau …..
    Enfin, n’oublions pas non plus que ça ne va pas mieux à Anderlecht ou à Bruges. Dès que les choses se passent moins bien, ça gronde là-bas aussi, et parfois plus encore que chez nous. C’est l’époque et la nouvelle generation qui veut ça, sans doute….

Laisser un commentaire

Top