Vous êtes ici
Home >> RTBF >> Les gains de temps à répétition de l’Antwerp contre le Standard

Les gains de temps à répétition de l’Antwerp contre le Standard

Ce dimanche dans Complètement Foot, David Houdret, Pascal Scimè et Nordin Jbari sont revenus avec Emmanuel Foulon sur la tendance de l’Antwerp à gagner du temps. Pour eux, c’est aux arbitres de prendre leurs responsabilités.

Pascal Scimè : « Il faudrait calculer le temps effectif que jouent les Anversois depuis le début de saison sur chaque match. Cela doit être la moyenne la plus basse de tous les championnats européens. Alors ça fait partie du football, mais ils ont perdu un temps dingue. Et c’est fait exprès. C’est là où l’expérience joue. Sur le terrain, on a des joueurs qui ont été champions, que ce soit en Belgique ou ailleurs, qui ont une grosse expérience, qui ont été internationaux. Et on a des joueurs qui ont du métier, qui savent gagner du temps, qui savent casser des contre-attaques, qui savent faire les fautes pour casser le rythme ou même casser le moral de l’adversaire. Tout ça fait partie du football. Maintenant là où j’en veux un petit peu à l’arbitre, c’est qu’il y avait 5 minutes de temps additionnel. Quand on donne 5 minutes de temps additionnel, c’est minimum 5 minutes. Ça veut dire que l’arbitre a encore tout le loisir de faire durer le plaisir si une des deux équipes perd du temps volontairement. La fin du match a été sifflée à 5 minutes 35. Alors oui c’est 0-2 et ça ne change rien. Mais à un moment, il faut aussi que les arbitres osent faire jouer 9 ou 10 minutes s’il le faut. »

Nordin Jbari : « C’est vrai qu’il y a des équipes et des joueurs qui font ça plus que d’autres mais comment réagir par rapport à ça ? Vous allez me dire que les joueurs doivent être plus honnêtes. Mais ce n’est pas qu’ils sont malhonnêtes, c’est qu’ils utilisent leur expérience. C’est à l’arbitre de prendre ses responsabilités. »

Emmanuel Foulon : « Le temps additionnel est informatif, il n’est pas du tout limitatif. Sur les 5 minutes d’arrêts de jeu en 2e mi-temps, il y a 2 minutes 10 où le ballon ne roule pas. Le coup franc a pris plus d’une minute 30, ce qui était complètement fou. Et donc il ne doit pas du tout y avoir de problème ni de honte à ce qu’on prenne 7 ou 8 minutes. Lambrechts aurait dû donner 2 minutes supplémentaires. Cela aurait été un symbole, et cela aurait montré qu’il a été à l’écoute, et surtout qu’il a vu l’exagération de gain de temps de la part des Anversois. »

 

Facebook Comments
Similar Articles

One thought on “Les gains de temps à répétition de l’Antwerp contre le Standard

  1. Outre cet anti jeu non sanctionné, l’arbitrage n’a pas une fois de plus favorisé le Standard. Pour Breda, si on siffle ce penalty, on doit en siffler 15 par week-end. Et à 0-0 c’ est un autre match.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top