Leko regrette le huis clos: « Le football doit se jouer devant des supporters »

Ivan Leko est un coach heureux, enfin presque. Son équipe est en pleine confiance avant de se déplacer au Standard, mais le Croate regrette de devoir jouer cette rencontre sans le moindre supporter.

« Nous allons jouer contre un des prétendants au top 3 », nous affirme Ivan Leko en conférence de presse. « Mais la victoire contre Lokeren nous a donné de la confiance et a libéré mon groupe. Nous allons nous déplacer à Sclessin pour faire le maximum et essayer de faire un bon résultat. »

Nous déplacer à Sclessin pour faire un bon résultat

Ce match sera particulier et se jouera sans le moindre supporter. Est ce que Saint-Trond pourrait profiter de la situation? Ivan Leko n’y croit pas une seconde: « Cela ne change rien. Le Standard reste le favori même sans ses supporters. Nous devrons rester concentrés et essayer de ne pas penser au contexte de ce match. »

Le Croate a connu des matches à huis clos dans sa carrière et il a son avis sur la question. « En Croatie, cela arrive souvent, j’y ai joué deux matches à huis clos. Le football doit se jouer avec des supporters, sinon ce n’est pas la football. C’est d’autant plus dommage qu’à Sclessin, on aurait dû jouer devant plus de 20000 personnes. »

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire