Le Standard sanctionne ses deux groupes d’animation

Le Standard sanctionne ses deux groupes d’animation

Suite aux faits constatés lors du déplacement à Guimaraes, le club liégeois a décidé de prendre des sanctions relativement dures contre ses propres groupes de supporters.

Le Standard a décidé de sanctionner ses deux groupes « ultras » pour ce qu’il s’est passé lors du match d’Europa League jeudi soir. Le club a anticipé les sanctions de l’UEFA qui risquent d’être lourdes également. Le Standard a décidé d’interdire les Ultras Inferno et le PHK pour les deux prochains déplacements des Liégeois.

Voici le communiqué complet du club : « Suite aux débordements constatés lors de la rencontre européenne de jeudi dernier à Guimaraes (utilisation d’engins pyrotechniques, jets de fumigènes sur le terrain entraînant un retard du coup d’envoi du match, détérioration volontaire de 36 sièges (brûlés ou cassés)), et sans attendre les sanctions de l’UEFA qui risquent évidemment d’être lourdes de conséquences, le Standard de Liège a décidé de sanctionner les Ultras et le PHK en les privant des 2 prochains matches en déplacement (à Mouscron et à Waasland-Beveren) + 1 déplacement avec sursis. Notre club tient en effet à réagir fermement par rapport à de tels agissements qui, à l’instar des divers incidents constatés à Porto les jours précédents, ternissent profondément l’image du Standard de Liège et de ses supporters ».

Attachment

1 Comment

    • VanMoer60

      3 décembre 2019

      Je soutiens cette décision à 200% comme déjà je soutenais Bruno quand il avait prendre le même genre de sanctions après l’affaire du match arrêté à Charleroi, malheureusement désavoué par l’hypocrite P.Francois, toujours prompt à sanctionner les clubs mais les empêche de prendre des mesures

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.