Le Standard pouvait gagner mais laisse Ostende repartir avec les trois points

Malgré des débuts idéals avec un premier but de Brüls, le Standard a laissé Ostende revenir au score avant de se faire surprendre en seconde période malgré un plus grand nombre d’occasions.

Pour ceux qui se plaignaient d’un rythme très lent entre Anderlecht et Lokeren, il n’y a pas eu de round d’observation à Sclessin. Sur sa première offensive, le Standard ouvrait le score grâce à, de plus, Brüls qui fêtait ses deux premières minutes en rouche par un but. Knockaert est à l’assist.

Et il ne passait pas loin du doublé. Sur un dégagement de Thuram, il prend les devants mais s’écroule. Il crie à la faute mais l’action se poursuit. Un centre d’Andrade tombe et il manqua quelques centimètres à un certains Brüls pour doubler la mise en quelques minutes. Yattara est lui contré.

Mais le Standard va bien aider Ostende pour l’égalisation. Trebel et Enoh jouent la balle en l’air de la tête, la perte de balle dans l’axe du terrain va profiter à Berrier qui va bien lancer Akpala. Le Nigérian se montre plus rapide que Thuram qui se loupe sur ce coup-là et remet les équipes à égalité à la 14e.

Ostende est bien plus rapide lors des conversions offensives mais c’est pourtant le Standard qui va se procurer la plus belle occasion pour la suite de cette première période. Yattara a bien servi Trebel, mais le médian français croisait trop son envoi.

Un Rozenhal bien placé évitait que Van Damme ne fusille Ovono de la tête, il manquait une pointure à Milic sur un ballon de Musona dans l’autre rectangle. Les frappes de Berrier sur coup-francs manquaient d’un peu de justesse.

Seconde période

Thuram fu peu inquiété en seconde période. Par contre, son opposant Ovono sortait plusieurs ballons dangereux sur des frappes de Knockaert mais surtout sur une reprise de la tête de Faty. Il en a fallu de peu pour que le Standard ne prenne les devants.

Mais il suffit d’une fois d’une occasion adverse pour se faire surprendre et ce fut le cas. Akpala remisait de la poitrine pour Musona, l’attaquant zimbabwéen ne se faisait pas prier pour donner l’avantage à Ostende.

Le Standard n’allait pas pouvoir recoller au score, c’est plutôt l’équipe de Vanderhaeghe qui ne passait pas loin d’un troisième but avec Musona sur un ballon de Canesin par deux fois. Les Liégeois laissent désormais six points d’avance à Ostende, l’unique leader de notre compétition.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire