Le plateau de la Tribune débat de l’arbitrage de Waasland-Beveren – Standard

La Commission de Review de l’URBSFA s’est penchée ce lundi sur le match Waasland-Beveren – Standard et a analysé trois phases du match, dont le geste déplacé de Jelle Van Damme, qui avait adressé un bras d’honneur en direction de Monsieur Laforge, l’arbitre de la rencontre.

La Commission de Review a décidé de faire poursuivre Jelle Van Damme par le Parquet de l’Union Belge. Marcel Javaux, notre consultant Arbitrage, déplore ce geste: « C’est dommage de voir cela car il reste un très grand joueur dans notre championnat. Il devrait être un exemple. »

L’autre phase qui fait débat dans ce match est l’exclusion de Dino Arslanagic. Le défenseur central liégeois a été l’auteur d’un tacle les pieds en avant à l’encontre de Thibault Moulin. « La faute ressemble à un attentat. Il se jette les deux pieds en avant. Il a un pied qui va sur la cheville, l’autre sur le tibia » commente Marcel Javaux. « Le fait qu’il soit bousculé n’excuse rien. Il a le temps, largement, de plier les jambes. Il donne une impulsion après avoir été bousculé. »

« Arslanagic est défenseur central et il est là presque en milieu droit » souligne Rodrigo Beenkens. « C’est d’autant plus dommage d’aller faire cela à cet endroit. »
Philippe Albert va dans le même sens: « C’est une erreur de jeunesse. Il n’a pas encore énormément d’expérience. A la ligne médiane, ce sont des tacles inutiles. »

Jelle Van Damme, le capitaine du Standard ne dit étonnement pas autre chose: « Je joue depuis 17 ou 18 ans et je n’ai jamais fait un tacle comme cela. On peut casser des jambes ou prendre une rouge. Je n’ai pas de sentiment d’injustice par rapport à l’exclusion. » L’entraineur du Standard, Yannick Ferrera estimait de son côté que l’exclusion était injustifiée.

En ce qui concerne les joueurs de Waasland Beveren, Deni Milosevic et Olivier Myny n’ont pas été renvoyés par la Review Commission devant le Parquet de l’Union Belge. « Je suis étonné que la Review Commission n’ai pas pointé Milosevic » analyse Marcel Javaux. « Pour moi, c’est rouge. Mais j’ai vu le ralenti. » Pour Olivier Myny, l’ancien arbitre estime qu’il s’agit « d’un contrôle maladroit, mais il n’y a pas d’impulsion méchante pour blesser et faire mal. »

« J’ai trouvé Monsieur Laforge très bon dans un match très difficile » déclare en guise de conclusion Marcel Javaux.

 

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire