Vous êtes ici
Home >> Standard-Rouche.be >> Le mot de « Gerouche » : MIAM LES CROCKY, MAIS A QUELLE SAUCE

Le mot de « Gerouche » : MIAM LES CROCKY, MAIS A QUELLE SAUCE

Chers supporters rouges,

Plus que deux jours, et nous saurons !

Nous saurons si, dore et déjà, le Standard aura réussi sa saison, en se qualifiant non seulement pour les PO1, objectif initial et avoué du club, mais s’il aura dans la foulée remporté ce nouveau trophée qui nous tend les bras.

Nous saurons si cette équipe en a suffisamment dans le ventre pour affronter pareil événement, même si, sur ce point, je n’ai pas trop de doutes, l’éxpérience des Medhi, Jean François, Sébastien et Polo, voire même de Colins Fay, devant pouvoir y contribuer pour encadrer les jeunes pousses que sont encore Marin, Luyindama, Emond et Junior.

Mais ce dernier a déjà lui aussi des planches, pour avoir fait partie, si je ne m’abuse, de la précédente finale emportée voici deux ans au détriment des Blauw en Zwart, en route à l’époque vers le titre, tout comme cette saison, sans aucun doute.

La grosse inconnue, ou plutôt le gros souci, sera encore et toujours notre défense, comme tous ici le pensent.

Déjà peu rassurés au vu de nos dernières sorties, même si, à chaque fois, l’équipe est parvenue à redresser le tir, comment envisager cette finale avec sérénité, en égard aux récents dérapages de notre dernière ligne, à l’absence d’Agbo et de Laifis, à la présence de Koutroubis, peu à son affaire lors de sa dernière sortie ?

Car la compo de l’équipe alignée par Sa Pinto, il ne faut pas nous leurrer, ne nous réservera que peu de surprise, voire pas du tout.

Je vois personnellement le onze suivant, aligné par le coatch Portugais ce samedi soir :

*                               Emond

*   Mpoku     Marin                   Edmilson     Carcela

*                                Cimirot

*       Fay   Koutroubis      Luyindama  Cavanda

*                                 Gillet

Je ne suis du reste pas loin d’y souscrire, car, outre Koutroubis, aligné inévitablement à défaut d’autres solutions, seul le jeune Lavallée aurait pu s’y coller, mais, franchement, ce serait un cadeau empoisonné pour ce jeune garçon, jamais aligné  à ce jour, même s’il serait grand temps de le voir une fois à l’œuvre  pour juger de son réel potentiel, d’autant que ceux en place sont loin de faire l’unanimité.

Autre solution envisagée par quelques-uns aussi, moi compris, serait de repositionner dans l’axe de Cavanda, quitte à remettre Fay sur son bon pied et rendre du temps de jeu à Pocco, certainement impatient de remonter sur le terrain et prêt à tout donner. Mais, là aussi, le manque d’automatismes à cette place particulière nous serait certainement préjudiciable, même si l’idée ne manque pas de culot ni d’originalité.

Toujours est t’il que notre adversaire d’un soir, Genk, a de solides arguments à faire valoir et respire la forme, lui aussi, indépendamment du fait que  le Standard ai pris l’ascendant à deux reprises sur eux cette saison. Deux individualités seront particulièrement à surveiller durant cette finale, Pozuelo, leur maitre à jouer, et Karelis, leur attaquant qui, s’il a retrouvé son meilleur niveau, sera un véritable poison.

Vu nos joueurs à disposition, perso, je n’hésiterais pas à mettre Koutroubis, peut être plus à même de jouer sur l’homme que de revenir à la course,  en marquage du centre avant Grec, et je confierais le même pressing à Cimirot, sur l’Espagnol, histoire de réduire leur créativité.

De notre côté, offensivement, je laisserais Cop sur le banc, même si beaucoup préféreraient sans doute nous voir évoluer avec deux vrais avants. J’estime cependant qu’en alignant deux paires combinant sur les flancs et permutant, ça devrait « le faire », le Croate ne m’apparaissant pas, loin de là même,  comme un élément indispensable, du moins dans sa forme actuelle.

Et puis, nous ne devons pas perdre de vue aussi que Genk est une équipe « joueuse », qui aime faire le jeu et ne se cantonne pas dans son rectangle. Cette façon de procéder devrait mieux nous convenir que de devoir en découdre avec une équipe retranchée dans son rectangle, à moins que Mr Clément en ai décidé autrement …..

Pour le reste, il est à espérer que le temps annoncé ne nous prive pas d’une belle rencontre, d’un beau spectacle, tant sur le terrain qu’en tribune, le football devant rester une fête avant tout. Car il ne faut pas se leurrer, samedi soir, sur le coup de 20h00, il va faire froid et même très froid et beaucoup vont avoir vivement besoin d’un solide « remontant » … voire, de quelques fumigènes !

La fête, elle,  sera d’autant plus belle pour nous si elle couronnait nos couleurs, mais, je le répète, en face, Genk n’a jamais raté sa finale, lui non plus, et, comme disent certains spécialistes, une finale, ça ne se joue pas, CA SE GAGNE !

Alors, peut-être que la présence massive de nos supporters, de leur soutien indéfectible et incomparable en nos couleurs sera de nature, dès avant l’entame du match, à donner une première orientation à ce passionnant débat.

Espérons néanmoins que notre capitale ne soit pas encore le cadre de dérapages de quelques énergumènes, qu’ils soient de Genk ou du Standard, toujours plus motivés à saccager qu’à véritablement à encourager, la boisson ayant chez certains la fâcheuse tendance à faire ressortir ce qu’il y a de pire en eux…..

Votre serviteur,   Gérouche

Facebook Comments
Similar Articles

7 thoughts on “Le mot de « Gerouche » : MIAM LES CROCKY, MAIS A QUELLE SAUCE

  1. bonjour gerouche
    voici ma version made in rouge.
    match de guerriers avec de l’experience…
    schéma légerement different en 4-1-3-2.

    —————–edmilson emond—————
    ——-mpoku——-carcela——marin————
    ———————-cimirot—————————–
    —pocognoli—cavanda—-luyndama—–fay–
    vous avez dit osé?

  2. Bonjour Beaujeu

    Sensiblement la meme dispo, tu mets juste Emond plus haut. Quant à la presence de Cavanda à la place de Koutroubis, ça peut le faire, mais je ne pense pas que Sa Pinto aura recours à ça.

  3. Je ne suis pas pour Cavanda en défense centrale, pas assez fort de la tête, et je trouve que ce n’est pas le moment de faire des essais.
    Si on gagne la Coupe, ok alors on peut essayer dans les play-offs, mais seulement si on est sûrs d’être européens.

    1. je resterai sur cavanda plus d’experience que lavalée essai pour essai parceque koutroubis n’est pas encore au point et beaucoup trop lent.et faire marquage individuel sur seck de la part de cimirot.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top