Le mot de Gerouche: MAUVES ET ROUGES

Le mot de Gerouche: MAUVES ET ROUGES

Drôle d’association de couleurs, n’est-ce pas, pour ne pas dire couleurs totalement incompatibles !

Mais en réalité, je voulais plutôt écrire « mauvais rouges », vous l’aurez peut-être compris ! Ceci lors d’une rencontre où les attendions SUPER bons, car motivés à l’extrême ! Quelle désillusion !

Notre équipe est décidément passée maitre dans l’art de relancer les équipes en méforme, avec une priorité évidente à nos ennemis de la Capitale ces derniers mois.

Toutefois, je vous avais prévenu. Ces jeunes mauves là avaient du jeu, seuls les résultats faisaient défaut …. Jusqu’ici.

Comme écrit précédemment, je les avais trouvé meilleur encore face à Genk, ces derniers ne s’étant créés que très peu d’occasions et ayant même subi le jeu des Bruxellois, par moment.

Pardi, après tout, contre nous, ils étaient en plus amputés de Kompany et Nazri, leur deux leaders présumés.

Alors, que s’est t’il réellement passé ce dimanche en fin de journée, alors que tous les feux, tous les indices laissaient entrevoir une victoire, si pas facile, du moins probables, du Standard ?

Je crois tout d’abord que l’envie, la « niaque » étaient plutôt du côté de nos adversaires. Ceci me parait être une première évidence.

Cela étant, les Bruxellois, pas plus que nous, ne se sont guère montré dangereux ni spécialement à leur affaire, si ce n’est lors de cette 31ème minute et ce coup de génie de Nacer Chadli, ayant pris toute la défense à contrepied avec cette talonnade dans les pieds de Saelemaekers, qui conclut tout aussi remarquablement !

Voilà bien ce qui nous a manqué le plus donc ce dimanche, au lotto parc, ces actions échappant aux shémas prévus pour faire place à un peu de folie, d’imagination, ce qui nous fit cruellement défaut, nos joueurs étant subitement en panne totale d’inspiration et ne pratiquant qu’un jeu « stéréotypé » et trop prévisible, hélas.

Or, en face, même si, je le répète, nous n’avions pas non plus un  super « Anderlecht », un homme, au moins, parvint à s’illustrer, à savoir ce Saelemaekers que Kompany avait jusqu’ici royalement « snobé » et mis sur le côté. Allez comprendre, alors qu’il prétend vouloir jouer la carte des jeunes ….

A se demander finalement si les absences de Vincent et de Nazri n’ont pas été plus bénéfiques que préjudiciables au onze mauve, le jeune Anderlechtois s’étant montré super actif alors que l’international Belge était passé complètement à côté de son match à Courtrai notamment.

Vraiment bizarre le foot parfois !

Autre élément qui, au final je pense, nous a été préjudiciable : l’étiquette de grand favori.

Jamais facile à endosser, ça, car rien que le fait de penser qu’on a pas droit à l’erreur fait que ça arrive, le plus souvent. Tout le contraire de l’approche du match en face, qui savent que le simple fait d’accrocher déjà le grandissime favori sera d’office considéré comme un exploit. Autrement stimulant que l’inverse, à bien y réfléchir. Beaucoup moins inhibiteur, surtout !

Même les supporters rouges se sont laissés emporter, pensant qu’il nous allait suffire de paraitre pour vaincre ! Les messages lus ça et là ces derniers jours et dans les tribunes étaient en ce sens suffisamment explicites et nous ont sans aucun doute joué un très mauvais tour.

Néanmoins, et au-delà de toutes ces considérations, j’estime malgré tout que toute l’équipe, MPH en tête, ont fauté.

Face à une équipe en plein doute, face à une défense « rabibochée », il fallait prendre cette phalange à la gorge pour la mettre d’entrée de jeu en difficulté et enfoncer le doigt dans la plaie. Or, c’est à tout le contraire que nous dûmes assister !

Pire même, je considère de plus en plus que le grand Michel accorde trop de crédit à quelques-uns, loin d’être irréprochables sur le terrain, au contraire d’autres qui bénéficient de bien peu de temps de jeu.

Comment expliquer autrement une défaite face à une équipe en pleine reconstruction, composée essentiellement de jeunes joueurs sans expérience, avec une défense où peu de joueurs jouaient à leur véritable place et, cerise sur le gâteau, ne possédant pratiquement aucun attaquant digne de ce nom ?

Oh, je sais, beaucoup vont me dire qu’il est plus facile de critiquer derrière sa plume que de voir ce qui se passe en coulisse.

Mais, parfois, il est vain de nier l’évidence et de conserver des œillères !

De tous les transferts « entrants » cet été, un seul, jusqu’à présent, à apporter un plus à l’ensemble, à savoir Selim Amallah. Hélas, hier, même lui semblait être à côté de ses pompes !

Autrement dit, comme plusieurs d’entre nous l’ont déjà dit ici ou ailleurs, notre équipe ne me parait pas plus forte que sa devantrice, c’est même une certitude !

Et un garçon comme Collins Fay doit se demander la raison de sa mise à l’écart au profit de Vojvoda, pas nécessairement supérieur, cela va sans dire.

Quelques-uns, moi y compris, ont déjà suggéré un dédoublement des joueurs de flan, afin de soulager le travail des backs, le plus souvent condamnés à arpenter tout le terrain !

Dans cette optique, remettre fay à sa place et avancer d’un cran Vojvoda aurait fait bien plus mal à notre adversaire du jour, ayant pu trop facilement contenir nos couloirs.

Idem sur le flan gauche, où Gavory n’a pas apporté grand-chose, alors que l’associer à Miangué ou à Limbombé auraient, là aussi, apporter vitesse et pénétration de ce côté.

Mieux encore, aligner deux médians offensifs dans l’axe, soit Amallah associé à Carcela, par exemple, seulement couvert par Cimirot, auraient été faire preuve de volonté d’aller de l’avant, de vouloir mettre la pression, alors que l’association Bastien – Cimirot avec un seul offensif me parait être un peu trop prudente et non génératrice de beau jeu, surtout face à cet adversaire que l’on présentait comme peu efficace devant.

Pour moi, donc, au risque de me répéter, même avec notre effectif, on peut et on doit mieux faire.

En attendant, voilà sans doute notre éternel rival relancé, chose que d’aucun ne voulait envisager avant la rencontre. Hautement dommageable, hélas.

Car une défaite ou une victoire dans un classico peut changer la donne et sauver toute une saison.

Maintenant, de là à envier la position des mauves par rapport à la nôtre, je n’irai pas jusque-là !

Mais, après la trêve de l’équipe Nationale, il va falloir de suite réagir, et bien, sans quoi ….. Les rôles et la confiance pourraient fort bien être inversés.

Ceci dit, je ne voudrais pas terminer sans faire un petit « crochet » par cet autre événement du WE, le grand prix de F1 à Spa, préalablement endeuillé par la mort d’Antoine Hubert.

Jamais le sport ne devrait généré pareil accident. Le sport automobile a pourtant fait d’énormes progrès en terme de sécurité ces dernières années, mais le risque ZERO n’a de toute évidence pas été éradiqué.

Ce genre de drame remet à sa juste place les seules déconvenues sportives, finalement bien dérisoires.

Gérouche

6 Comments

    • Ardèchois

      2 septembre 2019

      Le match contre Courtrai a démontré qu’il y a du caractère dans cette équipe. Pourquoi sommes nous amorphe à ce point là au Lotto Park ? Cela reste un mystère. Je reste persuadé que Carcela ne devait pas commencer ce match…….Dès qu’il est titulaire, il n’impose pas sa griffe d’une manière marquante. Ne parlons pas de Polo qui semble parfois perdre complètement son football……

    • gerouche

      3 septembre 2019

      Tout à fait d accord avec toi, ardéchois ! Polo à domicile, ça peut le faire car nous avons la possession face à des équipes regroupées. Son manque de vitesse n est donc pas trop préjudiciable, tandis qu’ en déplacement, c est une autre histoire ! Et pour medhi, on a compris qu’ il lui faut monter en seconde face à des adversaires émoussés pour faire la différence physiquement !

    • VanMoer60

      3 septembre 2019

      Ajoutez à ces deux-là qui jouent au milieu le mou Cilmirot et insipide Bastien pour former le milieu dans ce stupide 4222 comme bien illustré hier par l’analyste video à La Tribune ou tout passe par un centre encombré facilement bloqué par Anderlecht pour laisser un boulevard au soi-disant centreurs Vojvoda et Gavory.. et on s’étonne qu’on redescend sur terre pour le premier véritable test de la saison..

    • Sigur

      3 septembre 2019

      Cimirot et Bastien c’est trop léger, même si le petit Bastien a progressé p/r à l’année passée.
      Que de pertes de balle et que dire des transferts! Aucun n’a le niveau même pas Amallah qui impose physiquement mais est limité techniquement, il est révoltant de constater que ces joueurs qui coutent cher et n’ont pas le niveau pour le Standard prennent la place de nos jeunes de l’académie que l’on porte toujours aux nues mais dont on ne voit jamais personne.Si aucun jeune de l’académie n’est du niveau de Vojvoda , alors qu’on arête d’encenser cette école de jeunes !

    • VanMoer60

      3 septembre 2019

      Revoilà Sigur, cela faisait longtemps et encore plus sévère que VM:-)
      Petit bémol : Amallah a déçu dimanche mais est quant même une bonne pioche vu son prix et potentiel.
      Pour les transferts au détriment des jeunes, bien accord. Quand on pense qu’il y avait huit jeunes belges à Anderlecht s’il faut en croire Rodrigo.
      A cet égard je suis effaré de prendre connaissance de cet règle des 25 joueurs. Et l’argument des 3 compétitions ne compte pas pour justifier un noyau large. 4 chômeurs jusqu’en Janvier, c’est inacceptable.
      Sans doute avant de procéder à toutes ses acquisitions, la direction croyait -elle faire le ménage après. Mais les Carcela, Mpoku, Pocognoli et d’autres ont sans doute de trop bons contrats pour aller voir ailleurs.
      Et l’agent maison franco-iranien est plus efficace pour les in que les out moins rémunérateurs

    • Rouchblanc

      4 septembre 2019

      Stop c’était un mauvais match des deux équipes la différence c’est le goal croire que cet Anderlecht est relancé c est du n’importe quoi la seule chose c est que la pression est moins grande ceci dit le standard en déplacement ce n est pas bon la question faut il changer et devenir plus cynique ne plus faire notre jeu simplement fermer et contre attaquer pourquoi pas ? Que font les équipes a Sclessin ! Le prochain déplacement à Ostende nous donnera peut être une réponse off day à andershit ou problèmes structurels

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.