Vous êtes ici
Home >> Standard-Rouche.be >> Le mot de « Gerouche »: LES MEILLEURS SUPPORTERS

Le mot de « Gerouche »: LES MEILLEURS SUPPORTERS

Amis rouches,

N’allez pas vous imaginer que Gerouche a renoncé à vous écrire son article hebdomadaire.

Mais parfois, ça m’arrive, le temps me manque pour animer le site.

Mais  en d’autres occasions aussi, ce sont tout simplement les idées qui font défaut.

Or, je dois bien reconnaitre que notre dernière rencontre face à Mouscron ne m’a guère inspiré, si ce n’est que pour constater une fois de plus que le Standard n’est jamais aussi bon que face à un adversaire d’envergure, et ….. aussi mauvais que face à un rival de moindre calibre.

Bref, ça ne servait pas à grand-chose de le dire et le redire, une fois de plus.

Du reste, j’ai quelque part décidé de ne plus systématiquement débarquer le lundi avec un article, un commentaire, sauf si vraiment la rencontre, un fait de match, méritait la peine d’être développé.

Mes apparitions seront donc désormais plus « ciblées », en fonction  d’un événement donné, voire d’un sujet inédit même si quelque peu décalé par rapport à l’analyse purement sportive.

Après tout, les sujets ne manquent pas dans notre Jupiler Pro League, avec ces affaires de corruption, d’arbitrage et j’en passe et  non des moindres.

Aussi, j’ai décidé ce jour de vous parler de VOUS, les supporters des « rouches », notamment à la veille de notre match d’Europa League importantissime si on veut encore entretenir un quelconque espoir de pouvoir y briller.

Pas plus tard qu’hier soir, j’ai visionné la rencontre opposant les Brugeois à l’AS Monaco.

Indépendamment du résultat, finalement décevant car privant les Blauw en Zwart d’une 1ére victoire qu’ils auraient dû ramener méritoirement.

Mais mon constat ne situe pas là, mais bien au niveau de l’ambiance dégagée dans le stade, réputée si forte et qui m’a quelque peu déçue.

Ce qui me conforte à vous dire que « VOUS ETES LES MEILLEURS », pour avoir fait partie de vous durant plusieurs années et donc vous avoir vu à l’oeuvre. L’ambiance de Sclessin n’a décidément aucune commune mesure avec celle rencontrée dans les autres stades du royaume.

Certes, les supporters de la « Blue Army », comme ils se plaisent à s’appeler, figurent parmi les meilleurs eux aussi, mais leur action consiste surtout à mettre la pression sur le corps arbitral, sur les joueurs adverses, moins à porter leur équipe comme seuls des « rouches » savent le faire, surtout dans les  moments difficiles.

Bien sûr, nous n’échappons pas totalement à la règle qui veut que l’on s’enthousiasme d’abord quand les éléments tournent en notre faveur, que l’équipe joue bien, mais jamais je n’ai vu les « rouches » abandonner les leurs, du moins durant la rencontre et tant que l’espoir demeure.

La ferveur qui anime les travées du stade reste selon moi donc incomparable.

Or, ce soir, même si le stade n’est pas rempli, vous seuls pouvez influer sur le cours des évènements et faire qu’une situation à priori défavorable soit renversée.

C’est cet esprit aussi qui a fait la différence lors du récent Standard-Bruges, où l’équipe sur le terrain a été si brillante. Quand vous êtes derrière votre équipe, celle-ci est capable de renverser des montagnes, mêmes Russes.

Cela étant dit, la similitude toute relative entre Standarman et Brugeois ne s’arrête pas là.

En effet, leur passion n’a d’égal que leur hostilité envers un même adversaire, et ceci depuis toujours ; Anderlecht.

A croire que, malgré l’avènement dans le giron de l’élite Belge d’équipes comme Gand et Genk, la  plus grosse part du « gâteau » est réservée aux trois anciens cadors de la compétition, et qu’il est bien difficile aux rouges et aux Blauw en Zwart d’accepter l’hégémonie de la Capitale.

J’en veux pour preuve la bordée de coups de sifflets qui gratifièrent systématiquement les moindres mouvements de Tielemans, sachant qu’il provient de la maison mauve, et que les nôtres n’auraient certainement pas reniés.

Quoiqu’il en soit, ce soir, sur le coup de 20h, soyons tous derrière nos couleurs.

La tâche sera ardue car privé qui plus est de plusieurs éléments offensifs, ceci face à une équipe qui, ne l’oublions pas, s’est offerte le scalp des Sévillans.

Mais, stade comble ou pas, ceux qui seront là feront, j’en suis certain, du bruit comme si le stade était plein.

Alors, allez les « rouches », montrez nous votre meilleur visage, et emportez les trois points.

Il en va de votre carte de visite sur le vieux continent, mais aussi de votre fierté, et la nôtre derechef.

Gérouche

Facebook Comments
Similar Articles

One thought on “Le mot de « Gerouche »: LES MEILLEURS SUPPORTERS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top