Vous êtes ici
Home >> Standard-Rouche.be >> Le mot de « Gerouche: » LA COUR DE RECREE Est terminée…..

Le mot de « Gerouche: » LA COUR DE RECREE Est terminée…..

Chers supporters,

Il est décidément bien loin le temps où nos clubs parvenaient à s’illustrer au travers l’UEFA, la coupe des coupes et la coupe des clubs champions. Notre prestation d’hier soir ne fait que confirmer la tendance, hélas, et je plains sincèrement nos courageux supporters qui ont fait les frais d’un aussi long déplacement pour aller encourager nos couleurs. Chapeau bas à eux tous, vraiment.

Se retrancher derrière le fait que notre adversaire, notre ôte d’un soir était une formation illustre s’étant déjà distinguée à plus d’une reprise dans cette compétition me semble être un trop facile raccourci.

Pourtant, des exemples existent bel et bien, même s’ils sont rares, que des formations Belges parviennent encore à tenir la dragée haute en coupe d’Europe à ces formations de prestige. Je prends l’exemple Brugeois, tout récemment, face à Dortmund, où les Blauw and Zwart furent très mal payés de leur brillante prestation.

Mais que dire de la nôtre, hier soir ? Pourtant, au moment de notre but égalisateur, comme beaucoup encore d’entre vous, j’y ai cru. Mais le plaisir, la satisfaction furent de bien courtes durées, cent fois regrettables.

En seconde mi-temps, et même si le score à Séville parut bien sévère, plus jamais notre équipe ne donna l’illusion de pouvoir contrecarrer les actions du camp d’en face. Soit par manque d’envie, d’organisation oubliée, voire de talent, tout simplement.

Pourtant, quand on se penche sur notre effectif, au départ, et mis à part peut-être notre ligne d’attaque ou Emond peine à retrouver son efficacité de fin de saison dernière, où Sa ne semble plus être que l’ombre de celui que nous avons connu et où les seuls Djenepo et Carcela donnent l’impression de pouvoir apporter quelque chose, notre effectif, donc, ne manque vraiment pas d’allure.

Alors, où est le problème ?

Dans le jeu, Séville ne m’est pas apparu irrésistible, loin s’en faut. Mais, à la différence du Standard, chacune de leurs accélérations semblaient semer la panique derrière.

Le dispositif, revisité par MPH au départ, me paraissait pourtant intéressant, la coupe d’Europe devant à mon sens servir de terrain d’expérimentation, à défaut de servir de cour de récréation à nos joueurs désireux de découvrir d’autres valeurs, d’autres cieux et tenter plus tard leur chance dans des championnats plus relevés.

Et dire qu’à l’issue de la rencontre, cette façon d’avancer nos pions est à oublier au plus vite serait aussi une grave erreur, l’ensemble ayant très bien résisté en 1ére mi-temps où seuls deux tirs de loin, dont l’un sur phase arrêtée, permirent aux andalous de nous planter deux roses.

Mais il faut bien avouer que notre équipe se cherche encore, que les automatismes sont loin d’être au point, que la méthode MPH succédant à celle plus libre et facile à assimiler de SA Pinto tarde à être appliquée, et enfin, que quelques joueurs pourtant encore si brillants fin de saison dernière tardent eux aussi à retrouver leur niveau, comme Marin, par exemple, presque méconnaissable.

Pour ce qui est de nos attaquants, peut-être aussi que leur toute nouvelle inefficacité relève plus d’un manque de bon approvisionnement, tout simplement, les deux allants de pair.

Toujours est t’il que, pour ma part, je continuerai certes à suivre nos parutions sur la scène internationale avec un œil amusé et intèressé, mais sans plus, ayant perdu presque toutes mes illusions quant à la possibilité d’y pouvoir briller.

Et quand MPH ose affirmer qu’il lui faudrait presque deux vies pour arriver à faire du Standard une équipe performante, à l’image du FC Séville, en matière de bouclier, on ne fait guère mieux.

Toutefois, et pour en venir au match de ce dimanche, NOTRE CLASSICO, j’avoue que j’aimerais revoir le dispositif aligné ce jeudi face à un adversaire plus à notre portée, pour mieux pouvoir juger.

Je continue donc à croire que notre équipe doit s’appuyer sur une défense à trois, quitte à voir notre colosse Africain occuper plus un rôle de box to box, décrochant régulièrement ses deux partenaires en défense pour se glisser vers l’avant et revenir au prix de grandes foulées  pour contrer les infiltrations adverses, dans son propre élan. Ce joueur est trop mobile que pour le cantonner dans un rôle …. Immobile.

J’aimerais aussi voir Marin respirer un peu l’air du banc, histoire de lui faire prendre conscience que personne n’est irremplaçable, lui pas plus qu’un autre.

J’aimerais plus encore voir Lestienne et Djenepo en pointe, aux côtés de Renaud Emond, donc dans un système en 3-4-3, avec Pocco et fay sur les flans. Evidemment, dans ce contexte, les places seraient TRES CHERS au milieu, où seules 2 places subsisteraient, mais comme ni Marin ni Cimirot, pour cause peut-être de transferts ratés, tardent à montrer le meilleur, Bastien ou Agbo aux côtés de Medhi, ça devrait le faire aussi.

Rouge un jour rouge toujours, comme on dit, et ce n’est pas demain que je vais faire mentir l’adage.

ALLEZ STANDARD

Gérouche

 

Facebook Comments
Similar Articles

3 thoughts on “Le mot de « Gerouche: » LA COUR DE RECREE Est terminée…..

  1. Allez Gerouche, va pour la défense à 3 ou 5 c’est selon. De toute façon la défense à 4 ne donne pas satisfaction.
    Fay et Poco sur les flancs, tu sacrifies Cavanda je suppose.
    Plus Lestienne, Djenepo, Emond et Carcela, cela fait 9. Donc Agbo ou Bastien comme (seul) demi ?

  2. Bonsoir van moer. On verra ce que MPH alignera à Anderlecht. Mais effectivement, avec une défense à 3 et des backs qui jouent plus haut, un demi devreit suffire et couvrirait les montées de lyindama. Mais bon, ce n est jamais que mon point vue hein, cad celui d un amateur comme nous tous.

  3. Je suis d’accord avec toi Gerouche, tu as bien cerné les problèmes actuels du standard, avec une équipe rodée on aurait eu très difficile à Séville et avec un système de jeu qui change presqu’à tous les matches, c’était mission impossible. Il reste quand même que si comme toi à 1-1 j’y ai cru, il a suffit d’une accélération de 30″ pour qu’on prenne un 2è but. En fait notre plus ou moins bonne première mi-temps était due au fait que le 1-0 tombé très tôt dans le match contentait les andalous, ils se sont fait remonter les bretelles à la pose et nous ont étouffés en 2è mi-tps.
    Comme tu dis il faudrait revoir ce dispositif plusieurs matches d’affilée, avec un jeu plus lent comme en Belgique, ça devrait le faire en 3-4-3, on a les joueurs pour. Mais au risque de me répéter on a besoin de plus d’engagement, de solidarité et de débordements par les ailes, le jeu STANDARD quoi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top