Vous êtes ici
Home >> Standard-Rouche.be >> Le mot de « Gerouche »: ETERNEL INSATISFAIT

Le mot de « Gerouche »: ETERNEL INSATISFAIT

Chers supporters,

La victoire d’hier soir, face au FC Séville, leader de la Ligue A, a de quoi combler les supporters que nous sommes.

Pardi, qui eut cru que nous pouvions damer le pion à un des « grands » d’Europe . ?!

Et pourtant nos joueurs l’ont fait, et avec la manière qui plus est.

Alors très franchement, chapeau bas à eux, d’autant plus qu’ils savaient au départ que, pas moins de trois jours plus tard, ils devront en découdre avec cet autre cador de notre compétition, dans son antre qui plus est, le FC Bruges.

Nos joueurs furent donc admirables, tant dans leur façon de défendre, d’appliquer les consignes du coatch, sans se ruer sans réfléchir dès le coup d’envoi vers l’avant, mais aussi en exploitant au maximum les rares occasions qui devaient se présenter à eux.

Résultat : non seulement le FC Séville ne s’octroya lui-même que bien peu d’occasions d’inquiéter Ochoa, mais même leur circulation de balle paraissait moins fluide, plus fébrile qu’en temps normal.

Preuve s’il en est que la foie, quand on a l’a, qu’on y croit, peut renverser des montagnes.

Cependant, et c’est là finalement le seul point noir de cette magnifique soirée, je n’ai  pu m’empêcher d’éprouver un goût de trop au coup de sifflet final….

J’ai beau en effet retourner les images dans la tête, revoir les phases de jeu sur nos nombreuses occasions, je ne comprends pas.

Je ne comprends pas comment on a pu jouer avec la peur au ventre, avec le doute, jusqu’au terme de la rencontre, alors que tout aurait dû être dit depuis longtemps.

Je ne comprends pas comment on a pu rater autant d’occasions d’alourdir le score, quand on voit les ENORMES possibilités que nos attaquants ont eu, à commencer par Emond, même en 1ére période, mais aussi par le héros du jour, celui par lequel le SEUL goal est tombé en fin de compte, à savoir Moussa Djenepo !

Alors là, très honnêtement, il y a de quoi gamberger et hurler. Fort heureusement, tout s’est bien terminé mais  je n’ose imaginer ce qu’il se serait passé, ce que les supporters présents auraient éprouvé si d’aventure les Sévillans seraient revenus injustement au score…..

Certes, Djenepo fut admirable lui-aussi, et si de nombreuses occasions nous échurent, c’est grâce aussi à son travail incessant, à sa vivacité, son implication sans faille.
Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’il fut élu « homme du match », mais ceci à plus d’un titre….

En effet, comment a-t-il pu manquer sa reprise sur ce centre en or de Marin, alors qu’un minimum de concentration aurait suffi à pousser le ballon au fond ?  Invraisemblable.

Comment a-t-il pu placer le cuir en force sur la transversale, dans un but vide et alors que Sa avait fait tout le travail, mettant le gardien dans le vent,  et n’avait plus qu’à conclure, privant ainsi le portugais de l’opportunité de mettre un terme à deux mois de disette en matière de productivité offensive ?

Mais je m’en voudrais de ne pointer que le seul Djenepo, sans doute encore trop fougueux, pêché qu’on peut attribuer à son jeune âge, sans pointer aussi les occasions de Renaud, tantôt non cadrées, tantôt galvaudées suite à un mauvais contrôle, comme sur la passe en profondeur de Marin qui l’avait mis en face à face avec le gardien de Séville, qui n’eut finalement qu’à cueillir le ballon mal contrôlé dans sa course.

Sans oublier aussi la tête manquée de Layfis, sur un nouveau centre  venu de la droite, qui semblait plus facile à propulser au fond de la cage que de la mettre à côté.

Bref, au vu de tout ceci, je le répète, un goût de trop peu persiste ce matin encore, et je pense qu’un 5-0 aurait davantage reflété le déroulement du match, sans la moindre exagération.

Avouez qu’un tel score aurait fait davantage encore les gros titres que cette victoire finalement « étriquée » !

Mais bon, je ne vais pas jouer non plus les « rabat-joie », l’essentiel ayant été fait.

Toutefois, en ce qui me concerne, si un homme du match devait être dégagé, je pointerais plutôt Razvan Marin !

Quelle différence par rapport à Polo, utilisé dans son rôle dans un premier temps !

Razvan m’a agréablement surpris, et sa clairvoyance, son abattement furent tout autre que le premier cité.

Comme quoi des passes instantanées sont bien plus productives que des dribbles à foison… certes spectaculaires mais qui permettent le plus souvent aux adversaires de se regrouper derrière.

Autre homme à mettre au-devant de la scène, Zino Vanheusden, certes bien assisté par notre géant Luyindama.

Quelle présence et quelle sens du placement, lui aussi.

C’est bien simple. Depuis qu’il est aligné, notre défense ne prend plus de buts, c’est suffisamment significatif en soi.

Cette défense Layfis, Vanheusden, Luyindama, c’est cette fois vraiment du très costaud. Alors que Kosavnovic pourrait lui aussi très bien venir transformer ce remarquable trio en quatuor.

Je terminerai néanmoins sur cet autre point négatif, en tribune cette fois.

Comment expliquer en effet l’assistance insuffisante pour une telle rencontre, certes programmée à 21 heures, mais tout de même. Bon sang, ce n’est pas tous les jours que le Standard peut défier une telle formation. Bien sûr, les retransmissions télé et la chaleur du sofa font du tortl, mais quand même.

Décidément, l’engouement pour les coupes d’Europe n’est plus ce qu’il était, voici deux ou trois décennies, rencontres de gala qui voyaient le stade se remplir plus vite que notre baignoire, comme par magie.

L’ambiance dans le stade, hier soir, était déjà extraordinaire avec seulement une assistance de 15000 personnes, mais imaginez ce que c’aurait été si le stade avait été comble ?

Très regrettable, vraiment.

Gérouche

Facebook Comments
Similar Articles

One thought on “Le mot de « Gerouche »: ETERNEL INSATISFAIT

  1. bonjour gerouche
    comme d’habitude très beau résumé 100% d’accord avec toi.
    et pour ma part ce n’est qu’un début un des plus beaux matchs depuis notre rdv avec liverpool.cela préfigure encore de très beaux moments pour la suite.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top