Le mot de « Gerouche »: DES ROUCHES SEDUISANTS

Le mot de « Gerouche »:  DES ROUCHES SEDUISANTS

Chers supporters,

Cette fois j’ai vu, tout comme vous, la prestation de notre équipe dans son intégralité, sans devoir surtout consulter les commentaires des uns et des autres pour me faire une petite idée.

Et le moins que je puisse dire ou écrire, c’est que notre prestation lors de la première apparition officielle à domicile fut bien belle à voir.

Certes, en face, c’était Zulte, équipe pas si longtemps encore notre pire bête noire, surtout sous la baguette de Francis Dury, et même une formation du haut de tableau. Je ne dirai donc pas que ce Zulte là sera en mesure de faire aussi bien que leurs prédécesseurs, le contraire serait même étonnant, mais leur défense, elle, ne m’est pas parue mauvaise, vu les circonstances, avec surtout un Olivier Deschacht toujours désireux de jouer un mauvais tour au Standard, c’est dans ses gênes, à n’en pas douter.

La preuve, sans cet autogoal de Walsh, notre équipe aurait été à la peine pour ouvrir le score, ceci malgré une domination outrancière et sans partage.

Pour ma part, ce qui me procura le plus de satisfaction dans ce bel ensemble empreint de hargne et d’envie, ce fut la prestation de Medhi Carcela, celui-là même que tous pensions démotivé de jouer pour le Standard et disposé à partir, n’entrant plus soi-disant dans le projet « MPH ». Or, ce fut  tout le contraire à quoi nous assistâmes ce samedi soir, et même l’entente entre le coatch et son joueur paraissait totale et sincère.

A croire vraiment que le seul Emilio Ferreira pourrissait l’ambiance dans le groupe la saison passée, Medhi étant la première victime de ce constat, lui qui a besoin plus que tout autre de se sentir aimé et adulé pour pouvoir pleinement s’exprimer dans un cadre qui se veut convivial avant tout, et surtout bien loin des considérations tactiques parfois incompréhensibles des plus fins stratèges.

Et puis, mis à part Medhi, il y a encore et toujours l’efficacité de Renaud Emond. Comment pouvoir nous passer de ce garçon, en fin de compte ? Et pourtant, il ne serait pas étonnant, vu notre abondance de biens en pointe désormais, de voir notre Gaumais être convoité avant la fin de l’été et s’en aller sous d’autres cieux. Cette issue ne me surprendrait nullement, après toutes ces « entrées » de  nouvelles têtes, et devant faire de la place.

Dans ce constat réside sans doute encore le dernier suspense de l’été nous concernant, à savoir qui, désormais, va partir ?

Or, si Medhi reste, un premier duo doit se poser bien des questions : Polo et Halilovic, l’un étant de trop, assurément, d’autant plus qu’ils semblent devoir jouer dans l’ombre d’Amallah et lui servir de doublure !

Et voir le croate oublié en tribune ne présage rien de bon. Ce joueur est venu au Standard pour retrouver du temps de jeu et revenir en grâce auprès des gros clubs, et je l’imagine mal accepter encore longtemps cette situation, surtout au Standard !

Idem pour cet autre duo de gauchers en défense cette fois, la place de titulaire étant assurée à Layfis : sont donc visés ici Lavalée et Kosanovic. Perso, si je devais choisir, je privilégierais le Belge, pur produit du club ayant fait belle impression à Utrecht la saison dernière. Et comme Kosa souhaitait partir ….

Ensuite, un troisième duo semble lui aussi sur la sellette, à savoir la paire droitière Fay-Cavanda. Ici aussi, l’un des deux va devoir « dégager », au risque de passer toute une année à cirer les bancs de Sclessin ;

Enfin, pour terminer le tour de l’effectif,  il serait aussi souhaitable qu’Ochoa s’en aille, puisque c’était son vœu le plus cher, car le voir rester dans l’effectif ne serait bon pour personne, moins encore pour Arnaud Bodart, dont les qualités paraissent évidente et suffisantes pour assurer dans les buts.

Alors, et seulement après ce grand nettoyage, nous y verrons vraiment plus clair dans le projet du big boss, le grand et bouillonnant Michel n’ayant jamais caché ses intentions et voulant travailler uniquement avec des gens motivés, disciplinés et souscrivant pleinement à son approche.

En attendant, et pour en revenir à la soirée de samedi, j’ai apprécié après avoir reproché la passivité de la Direction, l’hommage rendu à Robert Wasseige. Bon, il est vrai, j’imaginais quand même mal que notre staff passer sous silence le départ sous d’autres cieux de notre ancien stratège, mais une petite allusion lors des porte-ouvertes en guise d’apéritif de l’hommage à venir n’aurait pas fait tâche, nous permettant d’attendre sans nous poser des questions !

Voilà qui est en tous cas réparé !

Pour la suite, j’ai déjà hâte d’être en septembre pour voir exactement où se situeront nos réelles ambitions, mais je pense que nous pouvons nous montrer raisonnablement optimistes. Nous ne devrions pas être bien loin du podium, à tout le moins.

Et le fait que M’baye Leye ai intégré le staff et accompagne de ses précieux conseils nos nombreux attaquants ne peut que renforcer cette  impression, un peu à l’image de ce que fut la présence au sein des diables rouges d’un certain Henri, lors de la dernière coupe du Monde.

Alors, COM ON STANDARD, et n’attendons plus cette fois 25 ans pour nous relever et triompher.

Nous ne sommes pas un club de  seconde zone pardi….. ses supporters encore moins.

Qu’on se le dise.

Gérouche

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.