Le conseiller en communication de Legear rétorque: « On veut faire du buzz et on a fait de la bouse »

Legear passe actuellement des moments difficiles en bord de Meuse. Accusé d’avoir payé Riga pour obtenir du temps de jeu, Legear a formellement démenti ces accusations. Son conseiller en communication, Olivier Guilbaud, va dans le même sens. « Les faits n’ont pas lieu d’être », nous a-t-il confié.

Ce mercredi matin, le quotidien Sudpresse a lâché une bombe dans le microcosme du football belge. En effet, le journal francophone a accusé fermement Jonathan Legear d’avoir payé son entraîneur de l’époque au Standard, José Riga, pour obtenir du temps de jeu. Une information directement réfutée par le principal concerné.

Le conseiller communication du Liégeois, Olivier Guilbaud, se dit extrêmement touché par cette rumeur qui n’a pas lieu d’être. « Jonathan est un professionnel irréprochable qui fait son boulot de manière admirable. Les faits qu’on lui reproche n’ont jamais eu lieu. En plus, quand on ne propose pas de preuves, on appelle ça de la diffamation« , nous explique Olivier Guilbaud.

Jonathan est complètement dévasté

Face à cette injustice, le joueur et son entourage ne compte pas en rester là. « Ce genre d’accusations nous oblige de corriger et d’attaquer les personnes qui accusent à tort« , ajoute le conseiller en communication de Legear. « Si les faits avaient été avérés, il ne serait déjà plus membre du Standard de Liège« .

On tente de déstabiliser tout un vestiaire en faisant ça

Une situation qui nuit à Jonathan Legear et à son entourage. « Via ces rumeurs, il est clair que l’on tente de déstabiliser tout un vestiaire. Jonathan est dévasté face à cette situation. Il ne comprend pas ce qui lui arrive et veut que la vérité soit rétablie. Hélas, nous n’avons encore aucun contact avec le club du Standard« , nous confie Olivier Guilbaud.

Guilbaud a tenu à conclure notre conversation en insistant sur une chose: « Des gens veulent faire du buzz et finalement font de la bouse« . Une affaire qui risque encore de faire pas mal de bruit. Il ne reste juste qu’à espérer que le joueur, s’il est innocent, en sorte indemne.

 

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire