Laurent Ciman envisage de rester vivre au Canada après sa carrière

Parti du Standard en janvier 2015, le défenseur farciennois Laurent Ciman se sent hyper bien à Montréal, tant au niveau sportif que familial. L’ancien joueur des Rouches envisage même de rester vivre au Canada après sa carrière.

Lorsqu’il a rejoint le Canada en janvier 2015, Laurent Ciman n’a jamais caché qu’il avait fait ce choix pour permettre, avant tout, à sa fille Nina, six ans et atteinte d’autisme, de bénéficier de soins adéquats. L’offre de l’Impact Montréal tombait dès lors à pic pour le Belge. « Je savais que, le soir même où on a appelé Laurent (NDLR : pour venir jouer au Canada) on viendrait ici. Je lui ai dit : on y va ! », a expliqué Dina, l’épouse de Laurent Ciman, dans une interview accordée à Radio Canada Sports, elle qui a lâché sa carrière en biologie médicale pour s’occuper de ses deux enfants.

Au Québec, Nina reçoit des traitements d’ergothérapie privés à domicile pour un coût de 4.000 dollars par mois, supporté par l’Impact Montréal. Selon ses parents, elle aurait fait plus de progrès en un an au Canada qu’en cinq années passées en Belgique ! « Elle n’était pas autonome pour s’habiller, se déshabiller, aller aux toilettes. Aujourd’hui, je ne dis pas qu’elle est totalement autonome, mais elle commence à le devenir. Elle est plus en relations, elle développe ses habiletés sociales. »

Star en MLS

Tombé dans un cadre de vie idéal avec sa famille, Laurent Ciman a également débarqué dans un club dans lequel il se sent bien. Et cela se voit. En seulement quelques mois, l’ancien défenseur du Standard s’est imposé en Major League Soccer, héritant même du titre de défenseur de l’année en 2015. Un véritable conte de fée qui se poursuit donc, et qui pourrait perdurer si l’on en croit le Farciennois.

« Que ce soit la sécurité, l’école ou un avenir pour Nina, la qualité de vie au Québec est très bonne. Pourquoi pas rester vivre au Canada ? On l’envisage. Si les Québécois veulent bien de nous… », a expliqué l’international belge, d’un sourire malicieux.

Laurent Ciman a déjà prolongé son contrat avec l’Impact Montréal jusqu’en 2018.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire