Vous êtes ici
Home >> Walfoot >> L’après-carrière de Jean-François Gillet, ce sera au Standard

L’après-carrière de Jean-François Gillet, ce sera au Standard

Le vétéran liégeois se sent bien. Si sa saison risque de se résumer à une élimination contre Knokke en Croky Cup, l’ex-Diable est content de sa situation.

Jean-François Gillet avait déjà fait part de ses intentions de continuer dans le milieu du football dès le terme de sa carrière de joueur, il le confirme. « Je vais commencer les cours d’entraîneur, dès maintenant. Autant le faire tout de suite. J’ai travaillé dans le foot durant toute ma vie, ce serait stupide de passer à côté de ces diplômes », a-t-il expliqué à Sudpresse.

« Après, on verra ce que j’en ferais. Travailler avec les jeunes, ça me plairait peut-être bien, dans le noyau A, avec un autre rôle dans le club. J’en parlerai avec les dirigeants, mais le moment n’est pas encore venu. » Il compte aller jusqu’à la Licence pro. « Parce que ça me permettra d’être entraîneur, et pas seulement des gardiens », précise-t-il.

Après avoir participé activement au dernier succès en Coupe de Belgique, Gillet aurait pu aller voir ailleurs, mais il est resté en tant que doublure d’Ochoa. « Même si je ne joue pas et que j’ai un rôle secondaire dans l’équipe, en termes de temps de jeu, je sens le respect du club, de la direction, qui prend en compte l’aspect sportif, mais aussi humain. Cela donne envie de tout donner pour que les résultats soient bons, pas de m’asseoir dans mon fauteuil. »

« J’ai un accord avec Bruno Venanzi »

« À 39 ans, quand on arrive en fin de contrat, soit on veut disputer une autre saison et jouer 15 ou 20 matches, soit on reste parce qu’on connaît la situation et qu’on veut s’inscrire dans un projet à long terme. Moi, je préfère rester au Standard où je suis respecté et voir les choses à long terme. J’aurais eu 30 ou 31 ans, ç’aurait été autre chose, mais à 39… Ici, j’ai le sportif et l’après-carrière. Ce serait stupide de pas en profiter. »

Sa seconde carrière, elle devrait également débuter au Standard. « Oui, c’est le plan. J’ai un accord avec Bruno (Venanzi). Il m’a proposé un truc, j’ai dit que ça me plaisait, que j’étais à fond dedans. Cela ne va pas changer. J’ai dit oui, c’est oui. Il n’y a pas beaucoup de clubs qui ont un public comme le nôtre, un outil d’entraînement comme le nôtre, la Coupe d’Europe deux ans sur trois. Je pense qu’on va même revenir en Ligue des champions, le stade va être rénové en 2020, le président est fort ambitieux, il y a une structure qui est assez jeune, le coach est là pour des années. Tout est mis en place pour avoir un grand futur. Ce serait bien d’en faire partir. »

Read more: https://www.walfoot.be/fra/news/lis/2019-01-08/lapres-carriere-de-jean-francois-gillet-ce-sera-au-standard#ixzz5c2b4ON3y

Similar Articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top