Jonathan Legear sauve le Standard à Westerlo : « Un bon point même si la manière n’y était pas »

C’est donc avec un petit point que les Liégeois ont quitté Westerlo (2-2). Après cette première sortie en championnat, l’optimisme n’est pas de rigueur chez les supporters. Quant à Legear, il préfère positiver.

Sans le but tardif de Jonathan Legear, le Standard aurait subi une deuxième défaite de rang après le revers en Supercoupe contre le FC Bruges. Globalement, les Liégeois n’ont pas été séduisants dimanche après-midi. Mais ils ont tout de même arraché le point du partage sur la pelouse de Westerlo (2-2).

« C’était inadmissible de faire 0 sur 12 contre Saint-Trond et Westerlo la saison dernière. Nous devions donc faire quelque chose de positif ce week-end », énonçait Legear « Certes, la manière n’y était pas. Mais le principal, c’est d’avoir engrangé un point ».

Avec son but tardif, Legear, qui est entré au jeu après 63 minutes de jeu en remplacement de Raman, a mis moins d’une demi-heure pour trouver le chemin des filets. « Chaque fois que le coach fait appel à moi, j’essaie de répondre présent. Je suis donc content d’avoir marqué en fin de rencontre ».

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire