Jelle Van Damme : « Ce programme constitue un atout considérable »

Sous l’ère «Luzon», le Standard vivait au temps des «tournantes» qui suscitaient une grosse polémique dans le public et qui semblaient indiquer que le club liégeois ne prenait pas l’Europa League très au sérieux.

Cette année, à l’heure d’aborder le 3e tour préliminaire aller de cette même compétition face aux Bosniens du Zeljeznicar Sarajevo (jeudi, 20h30), l’approche a radicalement changé. «La direction précédente a fait ses choix. Je les respecte. Mais à présent, le Standard voit les choses autrement», reconnaît le capitaine emblématique de cette équipe, Jelle Van Damme. Cette année nous voulons aller loin. Oui, le plus loin possible».

C’est précisément dans le but de reconcentrer le groupe pour viser cet objectif, que dès le coup de sifflet final, à Courtrai, Jelle Van Damme a réuni les joueurs. Le Standard venait de perdre (2-1) son match inaugural en championnat et le capitaine a estimé qu’il ne fallait pas laisser gamberger les esprits.

«Immédiatement j’ai tenu à souligner que tout n’avait pas été noir. Au contraire, il fallait relever ce qui avait fonctionné correctement. Il ne servait à rien de râler, de sombrer dans le négatif. Au contraire, il était nécessaire, sans transition de relever la tête pour affronter le défi européen qui se présente».

Au delà, les Rouches espèrent lancer leur saison en profitant du fait qu’ils disputeront, excepté le déplacement de jeudi prochain en Bosnie, trois rencontres successivement dans leur stade de Sclessin où la pelouse est aussi belle qu’un green de golf. Il recevra en effet le Zeljeznicar, avant d’offrir l’hospitalité à Zulte-Waregem et à Waasland Beveren en championnat.

«Ce programme constitue un atout considérable», reconnaît Jelle Van Damme. «A nous d’en profiter pleinement pour réellement lancer notre saison».

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire