Jeff Louis, la perle des Antilles

Ancien milieu offensif et attaquant du Mans et de Nancy, Jeff Louis (22 ans) qui évoluait la saison dernière au Standard de Liège en Belgique s’est engagé jusqu’en 2019 avec le Stade Malherbe. L’international haïtien constitue la huitième recrue du mercato caennais.

Jeff Louis n’a pas perdu de temps. Alors qu’il vient tout juste de parapher son contrat de quatre ans avec le club normand, le néo-caennais a déjà rejoint ses nouveaux coéquipiers, actuellement en stage à Deauville. Le futur n°14 du SMC pourrait, d’ailleurs, être aligné sur l’un des deux matches amicaux figurant au programme cette semaine des « Bleu et Rouge »(1).

Un recrutement que Xavier Gravelaine, le directeur général du Stade Malherbe, avait partiellement annoncé mardi 14 juillet en marge du Trophée des Normands UJSF. « Nous sommes en discussions pour engager un ou deux renforts offensifs. Comme ce sont des achats, c’est un peu plus compliqué, mais au moins un joueur devrait signer avant la fin du mois de juillet ».

Premiers pas en France au Mans, révélation à Nancy

Né à Port-au-Prince en Haïti, Jeff Louis a réalisé ses classes avec l’équipe locale de l’AS Mirebalais avant de poser ses valises en France et plus précisément au Mans. Dans la Sarthe, celui qui dénombre une vingtaine de capes avec Les Grenadiers(2) a effectué des débuts fracassants dans le monde professionnel.

12 buts en 29 matches de L2 en 2013-2014

A l’occasion de la 35e journée de L2 de l’exercice 2010-2011, il est l’auteur, pour sa première titularisation, de la passe décisive sur le seul but de cette rencontre à Troyes. Huit jours plus tard, le nouveau protégé de Patrice Garande débloquait son compteur en ouvrant la marque contre Laval.

Mais c’est avec Nancy, formation lorraine pour laquelle il signe en 2012, et sous les ordres de Pablo Correa que Jeff Louis explose. Sous la direction de l’entraîneur uruguayen, ce milieu offensif ou attaquant technique et puissant comme en témoigne son gabarit atypique (1,71 m pour 74 kg) inscrit, au cours de la saison 2013-2014, 12 réalisations en 29 parties de Ligue 2 dont sept en dehors de la surface. Preuve de la qualité de sa frappe.

Un but d’anthologie contre le Stade Malherbe

Sacré deux fois meilleur joueur du mois UNFP (en novembre et en février) durant ce championnat le plus prolifique de sa (jeune) carrière (auquel il faut ajouter trois passes décisives), l’international haïtien prend ensuite la direction du Standard de Liège, qualifié pour les barrages de la Ligue des Champions, où il s’engage pour cinq ans et plus de deux millions d’euros.

Expérience mitigée au Standard de Liège

Mais au terme d’une expérience mitigée en Belgique où il ne sera pas parvenu à s’imposer (trois buts marqués en une vingtaine d’apparitions toutes compétitions confondues) dans un contexte difficile (trois coaches s’étant succédés), l’ex-Manceau qui vient de participer à la Gold Cup a décidé de reprendre le fil de sa progression en rentrant dans l’Hexagone et plus exactement en Normandie.

Jeff Louis est loin d’être un inconnu pour les supporters « Bleu et Rouge », particulièrement pour ceux présents dans l’enceinte de Marcel-Picot le 28 mars 2014. Dans un duel pour la montée en Ligue 1 entre Nancy et Caen, ce pur gaucher avait inscrit un but d’anthologie en éliminant quatre adversaires grâce à une roulette et un crochet de l’extérieur du pied gauche avant d’ajuster Damien Perquis. Victime de cet exploit ce soir-là, le Stade Malherbe va maintenant bénéficier des prochains.

(1)Mercredi 22 juillet à 19 heures contre Angers (L1) à Alençon et samedi 24 juillet à 18 heures contre Lorient à Inzinzac-Lochrist (Morbihan).

(2)Surnom de la sélection haïtienne.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire