Jean-François Gillet : « On s’est mis la pression »

Jean-François Gillet ne veut pas que l’élimination à Geel laisse des traces.

Sans doute le seul Standardman à son niveau mercredi soir à Geel, Jean-François Gillet revient sur ce qui a été rebaptisé l’élimination de la honte.

« C’était une grosse déception collective. On n’a pas respecté le plan de jeu. On devait les presser, ils ne devaient pas pouvoir sortir. On en avait déjà parlé après la Supercoupe où on devait casser les contres. On avait bien grandi et là, on a fait un grand pas en arrière en laissant Geel se projeter et en concédant des phases arrêtées. C’est désormais à nous de relever la tête et prendre les choses en main contre Eupen, une équipe joueuse qui marque beaucoup de buts. Il faudra être vigilants. »

Le portier liégeois entend bien remettre les pendules à l’heure ce dimanche.

« Les victoires, ça te booste et à l’inverse, des défaites comme ça, c’est un coup de bâton qui fait mal et peut laisser des traces. À nous d’éviter que cela soit le cas car on veut donner de la continuité à notre parcours en championnat. On revient bien, on est dans le Top 6 , on doit donner des réponses à tout le monde, au club, au coach et aux supporters. On s’est mis la pression alors qu’on était bien. »

Face à Eupen, le Standard doit s’attendre au même genre de match que mercredi dernier à Geel. Cette fois, les Liégeois sont prévenus.

« Cela sera semblable mais avec davantage de qualités dans les rangs adverses », reconnaît le gardien. « Eupen a mis deux buts à Anderlecht, à Bruges et a battu Ostende. Nous, de notre côté, il faut valoriser notre victoire à Lokeren. La Coupe, c’est terminé, il faut se reconcentrer sur le championnat et ne pas avoir la tête à l’Ajax. Le seul objectif, c’est dimanche à 14h30, Pour le moment, il n’y a qu’Eupen dans nos têtes. »

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire