Jean-François Gillet: « C’est de notre faute »

Jean-François Gillet, qui jouait ce samedi son premier match officiel sous le maillot du Standard depuis 1999, était évidemment très frustré après la défaite du Standard lors de la Supercoupe de Belgique sur le terrain du Club de Bruges (2-1): « On fait une bonne première période, on marque au bon moment et on se retrouve à jouer à onze contre dix.

En deuxième mi-temps, on a manqué un peu d’agressivité. Pour moi, comme on était un homme de plus, on aurait du presser un peu plus. On les a laissé trop faire et on l’a payé cher. »

Pour le nouveau gardien des Rouches, le Standard savait ce qui se passerait en deuxième mi-temps mais n’a pas réussi à contenir les Brugeois: « On l’avait dit à la mi-temps que ce serait encore plus difficile maintenant qu’ils étaient à dix. On a pas fait ce qu’on a demandé donc aujourd’hui on manque la Coupe et c’est de notre faute et puis c’est tout. On était bien parti, on avait bien préparé le match, on était bien dedans. On perd sur deux grosses frappes et c’est dommage. »

Malgré la déception de la défaite, Gillet ne rejette pas tout et, tout comme son coach, fait référence à l’excellente préparation des Liégeois: « On a bien bossé. On était prêt pour le match mais bon les défaites, quelque ce soit le match, ça fait mal. Maintenant il faut bien se préparer pour le premier match de championnat. »

Capture1

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire