Jankovic: la défense à trois reste une option

Ce système pourrait être privilégié lorsqu’il pourra être travaillé à l’entraînement. Donc, pas tout de suite…

À Malines, Aleksandar Jankovic privilégiait un système à trois défenseurs qu’il n’a pas encore répété depuis son arrivée en bord de Meuse. « Les matches s’enchaînent et nous n’avons pas le temps de nous entraîner » , explique-t-il.

Ce n’est pas pour autant que ce projet a été définitivement abandonné, loin de là. « L’important est de pouvoir maîtriser ces deux options. Le Celta Vigo a évolué avec quatre arrières face à l’Atlético Madrid puis a privilégié un système à trois face à nous sans que cela affecte son rendement. L’idéal serait d’arriver au même niveau. »

D’autant qu’il estime avoir les joueurs pour basculer dans un système à trois défenseurs. « Kostas Laifis et Alexander Scholz ont été très bons face au Celta, comme William contre Genk. Milos Kosanovic revient tout doucement et nous avons encore des éléments comme Corentin Fiore. C’est un privilège, pour moi, de bosser avec autant de joueurs de qualité », disait-il. « Je pense également avoir les bons profils pour faire tout un flanc, que ce soit à gauche (NdlR : Darwin Andrade, Elderson Echiéjilé) ou à droite (NdlR : Collins Fai, Réginal Goreux) . Mais, personnellement, je préfère accorder davantage d’attention à l’animation qu’au système, ce qui est toujours le plus important. »

Ce système risque de ne pas être utilisé tout prochainement car les semaines entières de travail seront rares à cause des Coupes d’Europe et de Belgique. Mais la trêve hivernale pourrait être le moment idéal pour le mettre en place.

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire