Search

Ishak Belfodil, le tout bon coup du Standard

À vingt-quatre ans, cet attaquant est un vrai talent et pourrait rapidement s’imposer.

L’information circulait déjà mercredi soir et a été confirmée dès le lendemain, Ishak Belfodil, libre de tout contrat, a paraphé un contrat d’un an (plus un en option) en bord de Meuse. Cet attaquant de vingt-quatre ans, qui pointe à 1,92 m, a cassé le bail qui le liait à Baniyas, aux Émirats arabes unis, malgré un salaire annuel évalué à deux millions d’euros pour se relancer en Europe. Initialement, le joueur espérait retrouver de l’embauche dans une grande compétition, mais c’est finalement à Liège qu’il a posé officiellement ses valises, vendredi après midi.

Cet international algérien n’est pas connu du grand public, mais n’est pas n’importe qui, loin de là. Rapidement repéré par Chelsea et Lyon, il a disputé sa première rencontre professionnelle avec les Gones à dix-sept ans et devait devenir le nouveau fer de lance du centre de formation local. Mais, quelque peu impatient, il a rapidement décidé de tenter la grande aventure en Italie avec un transfert à Parme. Une première campagne réussie, avec huit buts inscrits en championnat, lui a permis de signer à l’Inter Milan, qui a, tout de même, déboursé dix millions d’euros et libéré Antonio Cassano pour conclure l’affaire. « J’ai été trop impatient là-bas », regrette-t-il.

Après seulement six mois et un seul petit but inscrit, il était prêté à Livourne avant de retourner à Parme, alors plombé par de graves problèmes financiers. « Aujourd’hui, je n’ai plus la même mentalité et je ne veux pas qu’on m’oublie. Finalement, je n’ai que vingt-quatre ans. »

Son passage au Standard doit lui permettre de retrouver la lumière, ce qui permettrait aux deux parties de réaliser une excellente affaire.

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire