Bruno Venanzi est arrivé à Liège Airport sur le coup de 9h, hier matin, soit en même temps que les et Daniel Van Buyten. Le président du en a profité pour s’exprimer. Pas de doute, il attend une réaction rapide de ses joueurs non seulement à Vigo ce jeudi, dans le cadre de l’Europa League, mais aussi en championnat.

Bruno Venanzi, on vous sent enthousiaste avant cette rencontre capitale face au Celta Vigo…

Je sens que l’équipe a envie de se reprendre. Un succès et nous rejoignons les seizièmes de finale ! Nous allons à Vigo avec de la détermination et de l’espoir. Ce ne sera pas facile, nous le savons.

Vous serez soutenu par de nombreux supporters. Combien en attendez-vous ?

Plus de 1.000 ! Nous sommes parvenus à avoir plus de places que prévu suite aux négociations entre les clubs. Au départ, les Espagnols avaient proposé 600 places à 50 euros. Nous trouvions cela beaucoup trop cher. Finalement, nous avons obtenu 1.000 places à 20 euros. Cela a permis à de nombreux supporters de nous rejoindre. Nous avons même affrété un avion spécial pour l’ensemble des fans.

Quelle est l’importance d’une qualification pour le Standard ?

En termes d’aura du club, elle est très importante. Pour des négociations avec des joueurs par exemple, le fait de savoir qu’on passe les poules de l’Europa League peut faciliter les échanges. Quant au volet financier, en Europa League, ce qui est rémunérateur, c’est d’être présent dans les poules. Par la suite, les retombées ne sont pas extravagantes. Les playoffs 1 par contre sont beaucoup plus importants, surtout lorsqu’on les a manqués l’année précédente.

Une prime spéciale de qualification est-elle prévue pour les joueurs ?

Nous avons travaillé avec une approche un peu différente à ce niveau. Il y a des primes pour les résultats en Coupe d’Europe, mais nous avons aussi mis en place un système qui récompense les joueurs au match suivant, en championnat. Nous avons constaté qu’un retour de match européen est difficile, donc la rencontre de championnat qui suit est assortie d’une double prime.

Ne pas figurer dans le Top 6au terme de la saison régulière serait-il catastrophique ?

Oui, rater les playoffs 1 serait une catastrophe. D’autant que nous ne pourrons pas sauver notre saison par une victoire en Coupe de Belgique.

Comment expliquez-vous la différence de niveau de jeu de votre équipe entre le championnat et l’Europa League ?

Petit à petit, nous essayons d’inculquer la mentalité Standard à l’ensemble de l’équipe. Le coach s’y atèle de jour en jour. Nous voulons une équipe qui a envie de gagner plutôt que peur de perdre. Nous avons constaté lors de certains déplacements que nous étions parfois animés du second sentiment. C’est quelque chose que nous voulons changer. Nous voulons des joueurs qui affichent une mentalité de gagneurs à chaque match, avec la rage, la mentalité Standard telle que l’avait par exemple un Guy Hellers qui est du voyage avec nous.

Etes-vous toujours satisfait du travail d’Aleksandar Jankovic ?

Comparer des entraîneurs est difficile. Nous affichons un autre football, une autre mentalité mais malheureusement cela ne se traduit pas en nombre de points. 0 Avez-vous déjà discuté avec Daniel Van Buyten de son avenir au Standard puisque son contrat arrive à échéance en septembre ? Oui, mais sans qu’il y ait négociation. Nous sommes contents de notre collaboration… Mais on sait aussi qu’il a des envies de terrain. Il a d’ailleurs entamé ses cours d’entraîneur. Nous verrons son évolution sportive. Il est bien au Standard et efficace, je serais donc très content qu’il reste. Il faudra cependant tenir compte de ses envies.

« Nous voulons une équipe qui a envie de gagner plutôt que peur de perdre »

Vous semblez désormais avoir trouvé une certaine stabilité au niveau de la

Cela ne fait que 18 mois que je suis là et quelques semaines seulement à temps plein. Nous commençons à ressentir une certaine sérénité et un esprit d’équipe. Lorsque nous l’aurons à 200 %, cela se transposera à tous les niveaux. Je n’avais pas une mauvaise entente avec Bob Claes et Axel Lawarée, mais j’estimais que d’autres personnes étaient mieux à même d’effectuer le travail. Dans le cas du poste de directeur général, comme j’avais quitté mes fonctions chez Lampiris, il y avait une certaine redondance dans ce que nous faisions. Il y a une nouvelle structure plus simple et je pense que cela améliore la qualité de notre travail. Nous voulons aller vers une plus grande professionnalisation du club. Par exemple, nous venons de changer la pelouse par le biais de rouleaux. Nous estimions qu’elle n’était pas suffisamment bonne pour un club comme le nôtre. Cela représente un investissement de 100.000 euros. Nous avons également fait l’acquisition de nouvelles lampes pour l’entretien du gazon. Des lampes identiques à celles de Wembley qui ont également coûté 100.000 euros. C’est deux exemples parmi d’autres de ce que nous voulons mettre en place.

Où en sont les aménagements du stade ?

Nous recevons progressivement les premiers budgets. Nous élaborons une formule de financement pour le Business center, comme pour l’esplanade et les parkings derrière la T1. Ces deux derniers projets devraient d’ailleurs être les premiers à sortir de terre. Après, nous continuerons avec l’esplanade T3. Il y aura d’ailleurs la possibilité de développer un espace brasserie. La suite sera de changer une partie de la T2 et de fermer les virages. Nous avons aussi reçu les projets de l’Académie. Nous allons créer une cafeteria et un studio-hôtel pour les jeunes joueurs ainsi que refaire un parking plus décent que celui dont nous disposons actuellement. Si nous parvenons à déposer les permis et qu’ils sont acceptés vers mars ou avril, nous devrions donner les premiers coups de pioches au mois de septembre. Quant aux travaux derrière la T1, ils devraient débuter en 2017.

Le hivernal approche. Doit-on s’attendre à de nombreux mouvements ?

Nous voulons réduire le noyau, mais aussi l’améliorer. Le but est de conserver les cadres. Il y a par exemple de l’intérêt de pas mal de clubs pour Alexander Scholz. A mon sens, il est d’ailleurs le meilleur joueur du championnat, avec Izquierdo. Nous voulons le garder en janvier et je ne pense pas qu’il ait des envies de partir dans l’immédiat. Mais nous savons aussi qu’il terminera dans un grand championnat. Quant aux profils de joueurs que nous recherchons, nous nous attachons particulièrement à la mentalité, notamment lors des entraînements. Nous voulons des gagneurs qui se donnent tout le temps à 200%. L’approche d’un Renaud Emond aux entraînements est par exemple très appréciée. C’est ça que nous voulons !

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires

Laisser un commentaire

Utilisateurs en ligne

Users: 40 Guests, 3 Bots

Suivez-nous sur Twitter

Sondage

Orlando Sa peut-il déjà être considéré comme un transfert réussi?

View Results

Loading ... Loading ...

Le Site Officiel

JPL – Classement 16/17

RankUserPoints
1webmaster203
2Drache197
3Alirouche196
4Wali-Rouche189
4Fagnard189
6Monteforte Stephano188
7Rouge007182
8Cacahuete181
9Troppo179
10standarmen178

Full results

JPL – Stats des utilisateurs 16/17

KV Courtrai vs RSC Anderlecht
0–04.55% [1]
3–24.55% [1]
1–19.09% [2]
1–313.64% [3]
1–013.64% [3]
1–222.73% [5]
2–131.82% [7]
Sporting Charleroi vs Standard de Liège
1–04.55% [1]
2–19.09% [2]
1–39.09% [2]
1–19.09% [2]
0–113.64% [3]
2–318.18% [4]
1–236.36% [8]
KRC Genk vs KSC Lokeren
0–04.55% [1]
3–04.55% [1]
2–118.18% [4]
3–122.73% [5]
1–022.73% [5]
2–027.27% [6]

The Champions – Viva Standard !

Socios Standard

Les clubs de supporters

Articles triés par catégorie

Archives

Prochaine rencontre

Streaming TV

Résultats – Journée en cours

Classement JPL 2016/2017

Résumé de Standard – Zulte Waregem

Boîte à suggestions

Coupe Belgique

EL : Résultats – Matches par groupe

Classement EL