Vous êtes ici
Home >> Walfoot >> Genk stoppe le Standard et s’échappe !

Genk stoppe le Standard et s’échappe !

Il y a eu d’abord un échange équilibré, mais le leader a prouvé sa supériorité cette saison avec un succès qui repousse les Rouches à quatorze unités.

Les deux équipes ont rapidement confirmé qu’elles étaient les deux formations belges du moment. Le jeu était soigné, il n’y avait pratiquement pas de déchet ou d’excès d’engagement pour casser le rythme.

Avec Cavanda de retour dans le onze et Moussa Djenepo en pointe, puisque Renaud Emond et Orlando Sa étaient forfaits, le Standard héritait de la première occasion de la partie, avec un tir de Mehdi Carcela hors-cadre. Le Belgo-Marocain allait être le Rouche le plus en vue offensivement, avec Mpoku en bon distributeur dans l’axe, tandis que Djenepo peinait à se montrer dangereux.

Mais c’est le Racing Genk qui allait se créer le plus d’opportunités. Quand ils ne trouvaient pas Vanheusden ou Bokadi, qui confirmait bien, sur leur route, les Limbourgeois armaient des tirs puissants qui passaient à côté de la cage ou trouvaient Ochoa, d’ailleurs auteur d’une belle sortie sur Trossard.

C’est sur un tir à côté de Lestienne que se terminait une agréable première période.

Seconde période

Les Rouches perdaient rapidement Cimirot après le repos, remplacé par Bastien. Genk allait continuer à pousser, Aidoo galvaudait deux bonnes occasions coup sur coup. Lancé par Maehle, Samatta voyait lui Bokadi revenir sur lui.

C’est à la 66e minute que le but d’ouverture allait tomber. Servi par l’excellent arrière droit Joakim Maehle, Trossard voyait Ochoa détourner son envoi, mais Samatta était là pour pousser au fond le cuir qui était resté devant le but.

Le Standard allait devoir se reprendre, Halilovic montait pour Djenepo, Carcela terminait en faux-neuf et Bokadi en médian défensif, après la sortie de Marin pour Kosanovic. Mais cette fois, les dernières minutes n’allaient pas permettre aux Liégeois de sauver quelque chose.Vanheusden manquait d’égaliser sur un centre, le corner qui suivait allait être fatal… aux Rouches.

Bastien se loupait et laissait filer Maehle, qui confirmait sa superbe prestation par un bon service pour Samatta, qui en profitait pour creuser l’écart en tête du classement des buteurs.

Carcela trouvait lui la barre de Vukovic, qui pouvait resigner une clean-sheet, la dernière datant du match à Eupen juste avant Noël. La série de rencontres sans défaite des Rouches prend elle fin, après un dernier bilan de 16 sur 18.

Facebook Comments
Similar Articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top