Ferrera : « Nous ne sommes pas encore prêts pour l’Europa League »

Le Standard termine sa saison en roue libre. Mais si le coach veut voir une implication totale, c’est pour une bonne raison : les Rouches joueront les poules de l’Europa League la saison prochaine mais le groupe liégeois n’est pas encore assez mature.

Yannick Ferrera s’attend au match le plus dur des PO2 du Standard. Mais ce n’est peut-être pas une mauvaise chose… « Ça joue vraiment pas mal, il y a de très bons joueurs. Le fait que ce soit plus dur, que le terrain ne soit pas en bon état pour notre jeu, ça pourrait faire en sorte de mieux motiver mon équipe », déclarait le coach.

Il s’explique : « Ils vont se dire que ce ne sera pas évident et que pour éviter de boire le bouillon, il faudra être très appliqué. J’espère en tout cas que le contenu sera meilleur que lors de nos deux derniers déplacements. »

Si Ferrera a une hantise des matches sans contenu, c’est en pensant à la saison prochaine. Le Standard devra d’abord être à la hauteur contre des adversaires de calibre européen mais aussi enchaîner trois jours plus tard contre des petites équipes belges. Un problème qu’a connu Anderlecht cette saison.

« Actuellement nous ne sommes pas prêts pour l’Europa League. Dès aujourd’hui il faut donc se préparer pour cela car au niveau de l’attitude et du contenu, nous sommes encore loin d’où nous devons être. »

Un besoin de renforts expérimentés

« Nous aurons besoin pour ça de renforts avec une certaine expérience et du leadership. C’est un gros changement, qui prend du temps, mais on doit se diriger vers ça. »

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire