Ferrera : « Ça peut paraître bête après un 0/12, mais je suis fier de mes gars »

Yannick Ferrera ne voulait pas accabler l’arbitrage après la défaite du Standard à La Gantoise (4-1) dimanche après-midi. L’entraîneur liégeois préférait mettre en avant la mentalité affichée par ses joueurs, dont il se dit « fier ».

« Je pense qu’on méritait un petit peu mieux, a souri Yannick Ferrera au micro de la RTBF. On a très bien entamé le match, et le plan de jeu a été appliqué à la lettre. Malheureusement, on encaisse ce but vers la 40ème minute qui est apparemment entaché d’un hors-jeu, et ce n’est pas évident à digérer. Dans la foulée, Dino Arslanagic se fait exclure et on prend un deuxième but. Au lieu de rentrer aux vestiaires en menant 0-1, c’est 2-1. Pas évident à gérer ! La deuxième exclusion nous a vraiment fait mal car nous faisions déjà beaucoup d’efforts à 10 contre 11 face à une équipe pareille. A 9, il a fallu en faire encore plus. »

« Malgré l’injustice de ce premier but, qui selon moi change tout le match, nous sommes restés positifs, et je suis très fier des gars, a repris l’entraîneur liégeois. Ça paraît peut-être bête après un 0 sur 12 que le coach du Standard déclare qu’il est très fier de ses gars, mais c’est le cas ! Ils ont montré une mentalité de guerriers, ils ont tous fait des sacrifices pour l’équipe, et cela va payer dans le futur. Ce match pourrait être un tournant pour nous, et notre public ne s’y est pas trompé. Si on entame tous les matches avec la même intensité et la même envie, on va faire mal à beaucoup d’équipes. »

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire