Ferrera: « Les actes plus beaux que les mots »

Yannick Ferrera veut que ses hommes s’expriment sur le terrain ce dimanche à Westerlo.

« Nous ne prenons pas cette Supercoupe comme un match de préparation. Notre saison commence bien ce samedi à Bruges et non dimanche prochain à Westerlo. »

C’est dans ces termes que Yannick Ferrera avait préfacé la Supercoupe, perdue 2-1, de la semaine dernière.

Ce vendredi, le discours avait passablement changé. « Il est vrai, qu’après coup, après cette défaite, on peut parler de match de préparation », rétorque le coach lorsqu’on lui fait remarquer qu’Eyong Enoh, présent à ses côtés et qui a pris la parole juste avant lui (voir ci-dessous), avait qualifié cette Supercoupe de match de préparation.

« Mais on ne l’a pas abordé comme tel », insiste le T1.

La semaine dernière, les bonnes intentions étaient légion en bord de Meuse. « On veut frapper un grand coup et montrer qu’on s’est bien préparé » , lançait le coach des Liégeois.

Malheureusement pour lui, c’est tout le contraire qui se produisit à Bruges. C’est pourquoi, ce vendredi, à l’aube de l’ouverture du championnat, les déclarations fortes avaient laissé place au réalisme.

Lire la suite dans la DH / Les Sports

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire