Search

Fai écope de deux journées de suspension

La commission des litiges de l’Union belge de football (URBSFA) a décidé mardi d’infliger une suspension de deux journées à Collins Fai.

Le défenseur latéral du Standard de Liège devra également s’acquitter d’une amende de 800 euros. Le Camerounais manquera le déplacement à Courtrai (15 octobre) et la réception de Waasland-Beveren (23 octobre). Poursuivi sur base des images télévisées par le Commission de Review, Collins Fai, 24 ans, avait reçu seulement une carte jaune pour une semelle sur Nicolae Stanciu dimanche 2 octobre dernier lors du classico Standard – Anderlecht (0-1). Le club liégeois peut encore aller en appel de la décision prise par la commission des litiges.

Cette dernière a aussi prononcé une sanction de 1.500 euros, dont 1.000 effectifs, à l’encontre du Club Bruges. En effet, un feu de Bengale allumé par les supporters ‘Blauw en Zwart’ après le but d’Izquierdo avait contraint l’arbitre d’arrêter la rencontre entre le Royal Excel Mouscron et les ‘Gazelles’, le 23 septembre dernier (0-3). Le club de la Venise du Nord, qui a fermement condamné l’acte de ‘quelques individus’ sur son site internet après la rencontre, a tout de même été sanctionné par la commission des litiges.

Quant à Rami Gershon, il ne sera pas suspendu. Le défenseur central de La Gantoise a été exclu à la 86e minute du match perdu par son équipe à Bruges (1-0) le 2 octobre dernier. La Commission des Litiges ayant jugé l’expulsion suffisante, l’Israélien pourra donc être aligné par Hein Vanhaezebrouck ce dimanche (14h30) pour la réception du leader, Zulte Waregem.

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire