Pas facile d’acheter Trebel

La Gantoise aimerait voir le Français succéder à Sven Kums, mais le Standard ne veut pas le lâcher à un concurrent direct.

J-6. Dans six jours, le mercato estival fermera définitivement ses portes et, à ce jour, les joueurs liégeois qui étaient annoncés sur le départ n’ont pas quitté le bord de Meuse. Matthieu Dossevi et Alexander Scholz devraient y prolonger leur séjour, sauf offre de dernière minute que la direction ne pourrait se permettre de refuser, tout comme Edmilson, dont l’évolution est toujours suivie avec la plus grande attention en Espagne.

Par contre, rien ne garantit qu’Adrien Trebel portera les couleurs principautaires au terme du marché des transferts. Le médian signe un début de campagne décevant, surtout au vu du niveau de jeu qu’il est capable d’atteindre, mais est suivi par plusieurs formations. La Gantoise aimerait l’attirer pour remplacer Sven Kums, parti chercher son bonheur à l’Udinese via Watford contre dix millions d’euros, mais les décideurs liégeois ont déjà expliqué qu’ils ne souhaitaient pas renforcer un concurrent direct. Il faudrait, dès lors, que leurs homologues gantois sortent le chéquier pour avoir une chance de décrocher sa signature. Ils en ont les capacités suite aux ventes de Matz Sels, de Laurent Depoitre et, donc, de Sven Kums, mais le Standard exige une grosse indemnité pour laisser partir son capitaine.

À un point tel que même un club comme Al Jazira, plutôt à l’aise sur le plan financier, ne parvient pas à formuler une offre suffisante. Les dirigeants liégeois ont déjà rejeté une proposition évaluée à quatre millions d’euros, conscients que la formation intéressée peut donner bien plus d’argent. Ce refus pourrait avoir refroidi Al Jazira, qui devra, par la suite, encore convaincre le joueur de ranger ses ambitions sportives durant quelques années…

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire