Eyong Enoh : « Nous avons mis le pied sur l’accélérateur »

Eyong Enoh affichait un large sourire après la victoire des Rouches sur Genk. Le médian s’est démené dans l’entrejeu liégeois.

Il a récupéré un nombre impressionnant de ballons soulageant au maximum sa défense et favorisant le jeu vers l’avant en cédant régulièrement le cuir aux ailiers, à l’attaquant ou encore à son compère dans l’axe, Adrien Trebel. «Il était important de remporter cette rencontre, d’autant plus qu’elle se disputait à la maison », explique le Camerounais soulagé que ce Standard soit enfin remis sur les bons rails. «Ce succès est capital car il nous permet de prendre confiance. » Un état d’esprit essentiel vu les circonstances de ces dernières semaines, en bord de Meuse.

Yannick Ferrera limogé, c’est Aleksandar Jankovic qui a pris le relais. «Le coach n’a pas eu beaucoup de temps pour imposer sa griffe. Cependant, il a tenté d’instaurer une certaine mentalité. Il nous a poussés à donner le maximum de nous-mêmes. Attention, je ne dis pas que nous ne nous donnions pas à fond avant, mais nous étions en progression, nous savions où nous allions et que nous y parviendrions. Il fallait un déclencheur et le changement d’entraîneur a manifestement joué dans ce déclic. D’une certaine manière, ce changement nous a permis de passer un échelon au niveau de la mentalité. »

« Les nouveaux nous ont amené la maturité qu’il nous manquait offensivement »

Mais la mentalité affichée ne fut certainement pas le seul changement. L’attaque des Rouches s’est montrée particulièrement intéressante. «Offensivement, nous manquions un peu de maturité. Les nouveaux joueurs qui sont arrivés dans le secteur nous l’ont amenée. Je suis d’ailleurs très content que nos deux buts aient été inscrits par deux garçons qui viennent à peine de nous rejoindre. Je les en félicite. Il n’y a rien de mieux pour leur donner confiance. Ishak Belfodil et Orlando Sa ont démontré qu’ils étaient des buteurs. J’espère qu’ils vont exploser ici. Je suis désormais persuadé que nous allons réaliser de belles choses. Je sais que l’effectif est conséquent, que nous disposons de beaucoup de joueurs, la concurrence n’en sera que plus grande. Elle est présente dans toutes les équipes. Nous tenterons de l’aborder comme quelque chose de positif. Chacun devra lutter pour sa place dans l’équipe, donner le meilleur de lui, montrer qu’il a faim. » Le Standard a affiché un nouveau visage, il faudra maintenant confirmer. Car un premier match d’un nouveau coach est souvent abordé de la même manière par les joueurs. Ils donnent tout ce qu’ils ont pour tenter d’influencer directement la hiérarchie avant de redescendre de niveau. «Nous avons mis le pied sur l’accélérateur. J’espère maintenant que nous n’allons pas décélérer. »

Eyong Enoh: "Sortir de cette zone de doute" par dh_be

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire