Encore un ex-Rouche chez les Mauves ? Même s’il n’y a eu aucun contact, Anderlecht est à l’affût pour Carcela, peu utilisé à Lisbonne

Mehdi Carcela déjà de retour à Sclessin ? Posée de manière aussi directe, la question a enflammé la toile hier, après que le journal portugais Record ait relayé la volonté de Benfica Lisbonne de prêter son médian droit belgo-marocain, en manque cruel de temps de jeu (169 minutes de jeu, toutes compétitions confondues) au stade de la Luz.

Cette annonce appelle plusieurs commentaires. Ainsi, à source portugaise, on nous signale que la direction du club lisboète n’a, officiellement, encore pris aucune décision quant à l’avenir de Mehdi Carcela, qui a encore un contrat de 3,5 ans à Benfica, pas plus que le joueur lui-même qui entend donner le maximum pour enfin recevoir, d’ici la fin de l’année, la confiance de son entraîneur, Rui Vitoria, recruté à l’été dernier à Guimaraes.

Déjà une approche

Si la situation n’évolue pas dans un sens positif au cours des prochaines semaines, il est clair que la question d’un départ, anticipé ou sous forme de prêt, se posera pour l’ancien flanc droit du Standard. Mais de là à dire que son avenir pourrait passer par un deuxième retour à Sclessin, il y a un pas qu’il est beaucoup trop tôt pour franchir. Parce qu’à ce jour, d’abord, aucun contact n’a été noué avec le club liégeois, ni de la part de Mehdi Carcela ni de Benfica. Mais aussi parce que si départ il devait y avoir, un autre club belge se tient prêt à sauter sur l’occasion.

C’est, évidemment, d’Anderlecht dont il s’agit (même si le club mauve dément), sans que ce ne constitue vraiment une grosse surprise lorsqu’on sait que dans le passé, et notamment lorsque le joueur portait les couleurs du club russe d’Anzhi, le Sporting bruxellois s’était déjà montré intéressé par les services de l’international marocain. C’est manifestement encore le cas aujourd’hui, selon nos infos.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire