Et maintenant, on fait quoi ?

La question n’est plus de savoir si Ferrera va sauter, mais plutôt quand il va être viré. Il est clair que la bande à Van Buyten n’attend qu’une chose : une belle et grosse victoire du… FC Brugeois ! Mais que se passera-t-il après ?

On fera venir un entraîneur appartenant à « l’écurie Henrotay ». Qui aura pour mission de mettre en valeur les joueurs de « l’écurie Henrotay ». Et je parie qu’on fera transferts sur transferts tout en alimentant une sorte « d’invest » conçue, théoriquement, pour enrichir Bruno Venanzi et la famille Henrotay-Van Buyten. Bref, on reviendra exactement au mode de fonctionnement des années Wauters-Duchène.

La grosse différence, c’est que le Standard d’aujourd’hui est très loin d’avoir sur le terrain autant de talent qu’il en avait naguère. Je me demande si la pire chose qui soit arrivée au « Standard-Venanzi » n’est pas d’avoir gagné la coupe des chips. Car cette victoire en finale a vraiment été l’arbre qui a caché la forêt amazonienne. Je l’ai dit et je le répète : je n’aime pas Ferrera. Cependant n’allez surtout pas imaginer que c’est lui le seul et unique responsable. Il n’est qu’un mauvais lampiste, bientôt sacrifié pour faire oublier au public les vrais problèmes. Or avoir les Ultras Inferno (bon anniversaire à eux) dans sa poche, ça permet de gagner du temps.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire