Eric Deflandre simple intérimaire car pas prêt pour plus

Slavo Muslin n’est plus l’entraîneur du Standard de Liège, ont annoncé vendredi Bob Claes, le directeur général du club, et Axel Lawarée, le directeur sportif. La décision a été prise jeudi midi après une rencontre de la direction avec plusieurs joueurs.

Eric Deflandre, 41 ans, assisté de Patrick Van Kets, assurera l’intérim en attendant la nomination d’un nouvel entraîneur qui, quoi qu’il arrive, ne sera pas Eric Gerets.

Slavo Muslin (62 ans) était sous contrat pour un an avec le club de Sclessin depuis le 3 juin dernier. Il a donné son dernier entraînement vendredi. La direction du club lui reproche particulièrement son approche tactique. « Nous avons discuté avec plusieurs joueurs et il en ressort qu’ils n’étaient plus derrière les choix tactiques de l’entraîneur« , assure Axel Lawarée.

« La préparation s’était bien passée, Monsieur Muslin avait fait du bon travail, notamment au point de vue de la discipline. Par contre, il a absolument voulu adapter des joueurs à son système et les a affaiblis. Il s’est aussi placé dans une position difficile vis-à-vis du groupe en se disant prêt à démissionner après le match à Molde. »

La direction du Standard assure toutefois que « ce ne sont pas les joueurs qui ont décidé » mais qu’il était « normal de prendre leur avis. »

« La décision a été prise par le président, le directeur et le conseiller sportif« , dit Axel Lawarée, qui admet que Daniel Van Buyten, futur membre du conseil d’administration, a assisté aux discussions. Concernant le profil du successeur de Muslin, la direction du Standard affirme vouloir encore se donner quelques jours pour y penser et donner la priorité au match à Bruges.

Les chances qu’Eric Deflandre assure plus qu’un intérim sont toutefois nulles. « Il n’est pas prêt pour cela« , a déclaré Bob Claes à la RTBF. « C’est déjà très courageux de sa part d’accepter cet intérim. » Il ne s’agira pas non plus d’Eric Gerets. « Nous avons eu Eric Gerets au téléphone juste avant d’annoncer le limogeage de Monsieur Muslin. « Il nous a assurés qu’il aimait beaucoup le club et qu’il continuerait à venir le voir jouer mais que, pour des raisons personnelles, il ne pouvait accepter cette mission », a encore précisé Bob Claes au micro de Pierre Deprez.

La direction du Standard assure aussi qu’elle cherche encore du renfort, notamment devant. « Nous avons deux attaquants qui ne sont pas au sommet de leur forme et derrière, il n’y a que des jeunes », a affirmé Axel Lawarée.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire