Edmilson : « La finition est encore le grand chantier »

Dans un match que le Standard a souvent maîtrisé, on s’est longtemps demandé si les Rouches allaient finir par tromper Boubacar Copa. «C’est vrai que nous avons raté beaucoup, déjà en première mitemps », concède Junior Edmilson.

«Nous jouons en bloc, nous sommes de plus en plus solides défensivement. Par contre, la finition est encore le grand chantier. À cause de cela, on s’est fait peur bêtement dans les dix dernières minutes alors que nous aurions pu gagner plus facilement avec plus de lucidité. » L’ailier gauche s’inclut dans la critique. «Je sens que mon niveau de jeu augmente mais il me manque encore les buts et les assists. Contre Genk, le coach m’avait mis sur le banc.

J’ai accepté sa décision et Dompé a fait ce qu’il fallait lors de ce match. J’estime que j’ai bien repris le flambeau ce dimanche soir. » La méthode Jankovic porte ses fruits pour l’instant. «Il nous apporte sa motivation, sa grinta. Son discours fait mouche. » Mercredi, le Standard retrouve la Coupe où il défend son titre conquis le 20 mars dernier contre Bruges. «La Coupe est ma plus belle émotion en tant que footballeur. Je veux revivre cette aventure. Comme tous les petits clubs, Geel (NDLR : D1 amateurs) va se motiver. À nous d’être prudents. »

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire