Edmilson, deux mois pour faire un choix

« Il est le meilleur joueur en Belgique à son poste », avait déclaré Yannick Ferrera après la défaite du Standard. L’ailier belgo-brésilien a rapidement mis tout le monde d’accord concernant ses qualités, c’est pourquoi il rejoindra en janvier un club du top.

Edmilson Junior va se donner encore deux mois à fond pour Saint-Trond. Après, ce sera fini. Le joueur de 21 ans veut, doit rejoindre un plus grand club pour poursuivre sa progression. Son plan de carrière  sera respecté dans les temps, avec même un peu d’avance suite à un départ en trombe qui s’est confirmé au fil des rencontres alors que nous arrivons au milieu de la phase classique.

Les scouts se bousculent au Stayen. Ils viennent pour Dutoit, Dompé, mais surtout pour Edmilson. Des clubs étrangers le suivent, mais c’est vers un club du top belge que se dirigera le Canari, pour ne pas se brûler les ailes en voulant faire le grand saut trop vite. Une équipe qui jouera les Play-Offs 1. Le Standard, qui n’est qu’à six points du top 6, a donc toutes ses chances. Voire plus que les autres.

Edmilson pour conduire le Standard en play-offs 1?

Le Standard pourra-t-il ne plus connaitre de pire moment que la chute vers la dernière place? Sûrement. Mais la défaite à Saint-Trond a montré que, malgré un 6 sur 6 qui a rapproché d’un coup les Rouches du Top 6, le chemin sera encore long. Une éventuelle qualification pour le sprint pour les places européennes ne tomberait que très tard.

Edmilson aura donc tout de même un petit doute pour rejoindre le Standard. Sinon, tout le rapproche de son club formateur. Il y a un entraîneur qui l’adore, qui l’a fait surtout grandir. En D2, Edmilson a connu le banc pour son manque d’implication dans sa tâche défensive. Il a travaillé et est rentré dans l’équipe pour ne plus en sortir, en devenant un protégé du jeune coach. « C’est le meilleur joueur du championnat à son poste« , vient justement de déclarer le T1 du Standard.

Il y a aussi des racines. Junior, comme son frère, est plus Liégeois que Brésilien (si ce n’est son style inspiré de son idole Neymar). Son papa a joué au Standard et habite toujours dans la Cité Ardente. Junior assiste d’ailleurs très régulièrement aux rencontres à Sclessin, depuis le début de saison. En signant un retour par la grande porte, Edmilson Jr narguerait ainsi Christophe Dessy, à nouveau directeur du centre de formation duStandard et qui est l’unique responsable du départ du joueur à l’époque (et non à cause d’un problème de comportement).

La pièce manquante du puzzle?

Le Standard a besoin d’un gardien. Besoin d’un défenseur central mais Scholz revient. Besoin d’un médian défensif plus sûr mais Enoh revient. Devant, il y a beaucoup de monde mais personne comme Edmilson. Il y a beaucoup de technique chez lui, mais surtout une course vers le but pour marquer, contrairement à d’autres joueurs (du passé et du présent) du Standard. Knockaert préfère jouer dans l’axe, Brüls doit encore beaucoup travailler pour devenir un piont important de Ferrera et Badibanga est encore trop vert sur son flanc.

Son arrivée en janvier serait d’une grande aide au matricule 16 pour ne pas être distancé par le groupe de tête. Cependant, le Club de Bruges et La Gantoise ont également des arguments pour l’attirer cet hiver. Mais d’ici l’ouverture du mercato, beaucoup de choses peuvent encore se passer. Edmilson va lui se focaliser sur le football.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire