Dossevi: «Ce n’était pas une faute de ouf de Samy Mmaee»

Les joueurs du Standard n’ont pas compris pourquoi Samy Mmaee avait été exclu dès la septième minute de jeu contre Courtrai dimanche soir.

L’arbitrage de M. Boucaut était sur toutes les lèvres à l’issue du partage contre Courtrai. Le point d’orgue, qui a conditionné tout le reste de la rencontre : l’exclusion de Samy Mmaee après seulement 7 petites minutes de jeu. Oui, le défenseur central contrôle mal le ballon et accroche l’attaquant de Courtrai mais son exclusion semble beaucoup trop sévère car si le geste est impressionnant il ne met pas en danger l’intégrité physique du joueur. « Il ne le blesse pas et il n’y a pas de risque qu’il le fasse », regrette amèrement Matthieu Dossevi. « Le jeune était légitimement abattu après son expulsion. Ce n’est pas une faute de ouf ! Il ne l’a même pas touché d’ailleurs. Je trouve cette exclusion vraiment trop sévère. Après seulement 6 minutes de jeu, l’arbitre aurait pu faire preuve de plus de psychologie et de compréhension. » Edmilson Junior n’est pas d’un autre avis que son compère offensif. « Samy sait qu’il n’y avait pas faute… »

Il n’empêche que les Rouches furent réduits à 10 très tôt dans le match. « Nous nous sommes serré les coudes », reprend le Franco-togolais. « Nous n’avons pas lâché. Juste après l’exclusion, il y avait un peu de nervosité et de panique, ce qui est logique. Nous avons alors encaissé. Mais nous nous sommes repris et sommes parvenus à revenir au score. Ce fut difficile, à 10, mais Courtrai n’a pas dominé la rencontre comme on aurait pu s’y attendre. Et au final, nous avons même bénéficié des occasions pour remporter la totalité de l’enjeu. »

Symbole de cette combativité, Edmilson n’a pas ménagé ses efforts. S’il fut moins incisif offensivement que d’habitude, il a effectué un énorme travail en perte de balle. « Nous nous sommes bien battus », dit-il. « Même réduits à 10, nous n’avons pas senti de différence entre les deux équipes. J’ai cependant un regret, c’est de ne pas avoir gagné. Nous aurions pu le faire. Gabriel Boschilia a bénéficié d’une superbe opportunité en fin de rencontre, mais il n’est pas parvenu à la mettre au fond. »

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire