Dino sur le départ?

Dino Arslanagic rebondira-t-il à Zulte Waregem, qui reste très intéressé par ses services ? C’est une vraie possibilité, tant l’intéressé et le Standard sont convaincus qu’il est préférable que leurs chemins se séparent. Mais le club flandrien aura-t-il les moyens financiers de finaliser le dossier ? Là est toute la question…

Arrivé à Sclessin à l’été 2011 en provenance de Lille, Dino Arslanagic est-il sur le départ ? Cela y ressemble. Dans nos éditions du 7 juin, nous vous avions fait part de l’intérêt de Francky Dury et Zulte Waregem pour le défenseur central du Standard, mais aussi pour Renaud Emond, tous les deux en manque de temps de jeu en bord de Meuse. Avec, dans un premier temps, une réponse négative formulée par les deux joueurs, qui n’avaient donc pas poussé les contacts plus loin.

Si rien n’a changé pour l’attaquant gaumais, qui refuse toujours de s’avouer vaincu et n’entend pas quitter la queue entre les jambes un club qu’il adore, la situation a évolué pour Dino Arslanagic, qui semble avoir compris que son avenir se situait ailleurs qu’au Standard, où il a vécu, la saison dernière, des moments très difficiles. Sur le départ, le Mouscronnois l’est donc bien, d’autant plus qu’il sait que la direction liégeoise ne s’opposera pas à un transfert, qu’elle espère bien au contraire.

Aussi l’intérêt de Zulte Waregem refait-il aujourd’hui surface, Francky Dury n’ayant jamais renoncé à convaincre Dino Arslanagic de relancer, à vingt-trois ans, sa carrière au Gaverbeek, où l’accent a été mis sur le renforcement de l’axe central défensif, trop friable la saison dernière. Mieux, il se dit qu’Arslanagic pourrait très facilement et très vite trouver un accord personnel avec le club flandrien s’il consentait un petit sacrifice sur le plan financier. On n’en serait pas loin.

Le profil de Dino Arslanagic est intéressant. Doté d’une excellente mentalité, bien éduqué, il possède encore une belle marge de progression. Mais son inconstance et son manque de fiabilité ont convaincu la direction sportive du Standard qu’il était préférable pour le joueur de quitter le navire liégeois.

Cela étant, et même s’il souhaite le départ de Dino Arslanagic, qu’il ne retiendra donc en aucune façon, le club principautaire aura son mot à dire dans une transaction éventuelle, le défenseur central étant sous contrat à Sclessin jusqu’en juin 2018. Il faudra donc que les deux clubs parviennent à trouver un accord sur le plan financier.

Et c’est là que la situation est susceptible de coincer : si Zulte Waregem est un bon club (il avait encore disputé la saison dernière les playoffs 1), bien géré, bien structuré, il ne dispose pas, et c’est un euphémisme de le dire, de moyens pécuniaires importants. C’est ce qui avait empêché Zulte Waregem de s’attacher, sur base d’une location, les services de Julien de Sart durant le dernier mercato hivernal, alors que le jeune médian liégeois avait fait du stade Arc-en-Ciel sa priorité.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire