de Sart évoque Muslin le têtu : « Ça me rongeait de l’intérieur »

Sous Muslin, Julien De Sart jouait. Mais dans un rôle qui ne lui convenait pas vraiment. Désormais réserviste, le jeune médian travaille pour éclater sous Yannick Ferrera.

C’est très paradoxal, mais Julien se sent bien mieux actuellement alors que sous Slavo Muslin, il était dans le onze de base. Placé devant Enoh avec Trebel, l’ainé des frères De Sart devait s’infiltrer,  évoluer dos au jeu. Ce qui n’était pas le faire jouer sur ses meilleures qualités. « Je jouais oui, mais on me faisait déjouer surtout« , a-t-il déclaré ce vendredi.

J’en ressors grandi

« Il y a eu des choix de positions pas très corrects. J’ai essayé de le faire comprendre à l’ancien entraîneur, mais ça ne marchait pas. Il était très têtu. Ferrera plus ouvert d’esprit? Oui…mais ce n’est pas très compliqué. J’ai été très affecté, mais j’ai appris de cette période. J’en ressors grandi. »

Les Diablotins pour lui remonter le moral

« Je cherchais à tout comprendre. Je me suis posé beaucoup trop de questions. Ça me rongeait de l’intérieur. Mais j’en ai parlé avec le staff en équipe nationale. Je ne dois pas penser mais jouer, car c’est ce que je fais de mieux. Depuis quelques semaine, je retrouve mon niveau. »

Car malgré sa mauvaise situation au Standard, Julien De Sart est appelé avec les U21 Belges. Ce qui lui fait le plus grand bien. « Les trêves internationales me font du bien. C’est une véritable bouffée d’air de retrouver un autre groupe, une autre ambiance, des amis avec qui je peux parler de sujets différents du foot. Le match contre Malte m’a fait beaucoup de bien. Surtout pour les 90 minutes, en plus de mon but. »

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire