Vous êtes ici
Home >> RTBF >> Pas de rouge pour Cavanda, penalty imaginaire à l’Antwerp : « Le VAR aurait été opportun »

Pas de rouge pour Cavanda, penalty imaginaire à l’Antwerp : « Le VAR aurait été opportun »

Ce samedi, dans Complètement Foot avec David Houdret, Pascal Scimè et Nordin Jbari, Emmanuel Foulon, notre consultant arbitre, est revenu sur les phases litigieuses qui auraient pu changer l’issue de la phase classique.

Emmanuel Foulon : « L’arbitre aurait dû sortir la rouge pour Cavanda sur la faute sur Bande qui part seul face au gardien. Je peux imaginer qu’il vienne avec l’espoir de toucher le ballon, mais maladroit ou pas, ce n’est pas la question, cela ne change rien. Il touche le talon du malinois et en plus il met la main sur son épaule, suffisamment pour déséquilibrer le joueur donc ça devait être rouge. Là où est Lambrechts, il ne peut pas voir la faute. C’est une phase de contre et il a cinquante mètres dans la vue au début de l’action. A la rigueur, ça peut arriver d’être piégé par un long ballon balancé vers l’avant. Par contre, là où ça me fait mal, c’est que le juge de ligne aurait pu le voir. Mais lui aussi est en retard, il n’est pas du tout sur sa perpendiculaire, il n’est pas du tout en face du dernier défenseur. L’arbitre de champ a encore une excuse, mais le juge de ligne il n’en a pas. Le VAR aurait été opportun c’est évident. »

Monsieur Lambrechts a réagi après la rencontre : « Sur le terrain, je suis loin de l’action. Ce n’est malheureusement pas toujours évident d’être toujours très proche. Je vois Bandé partir seul et il a fallu que je regarde les images pour voir où il y avait contact. A partir du moment où je ne vois aucun contact, je ne peux évidemment pas siffler de faute pour Malines. J’ai donc laissé jouer. »

Il a toutefois reconnu son erreur. « J’ai regardé les images par la suite et je reconnais qu’il y avait clairement un contact. J’aurais pu siffler faute et adresser un carton rouge à Cavanda. Je comprends la frustration des Malinois. »

« Le 2-0 de l’Antwerp est une pure dinguerie »

Emmanuel Foulon : « Le 2-0 de l’Antwerp est une pure dinguerie. Le penalty a été sifflé suite à une faute qui selon moi est commise à un bon mètre en dehors du rectangle. C’est triste. Là aussi le VAR aurait pu trancher. Vertenten est bien placé par rapport aux règles de l’arbitrage, mais pas de chance pour lui, il y a un joueur dans l’axe entre lui et le ballon. Le juge de ligne aurait pu le voir mais c’est frustrant parce que c’est évident depuis notre canapé, mais pour les deux protagonistes qui auraient pu le siffler, ce l’était nettement moins. Le VAR ne règlera pas 100% des problèmes, mais ici on soulève deux cas de figure qui auraient pu être jugés de manière beaucoup plus approfondie. »

Emmanuel Foulon : « L’arbitre s’est aussi trompé à Bruges en sifflant penalty pour Courtrai. Le courtraisien s’est crocheté lui-même. Par contre Courtrai a été lésé d’un penalty parce qu’il y a une faute de main affreusement évidente. (NDLR : faute de Denswil à la 95’) Là non plus l’arbitre n’a rien vu, c’est assez regrettable. [..] Il n’y a pas eu de meilleure publicité pour le VAR que les cas litigieux dont on vient de discuter aujourd’hui, en sachant que le VAR ne règlera pas tout. Il ne faut pas s’inquiéter il y aura toujours des discussions dans la buvette parce qu’on ne sera toujours pas d’accord avec l’arbitre. »

 

Facebook Comments
Similar Articles

One thought on “Pas de rouge pour Cavanda, penalty imaginaire à l’Antwerp : « Le VAR aurait été opportun »

  1. Le VAR ne réglera pas tout car sur la phase Bandé/Cavanda un arrêt sur image et une avancée image par image sont nécessaires pour voir si en réalité Bandé ne tombe pas tout seul

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top